Quelle est la monnaie roumaine ?

De 1966 à 1989, la Roumanie était une République socialiste dirigée par des communistes, avec une économie calquée sur le modèle socialiste. Après l’effondrement du communiste dans les années 1990, cet Etat de l’Europe de l’Est, devint la République de Roumanie, avec une économie de marché. Le 1er juillet 2005, elle adopta une reforme monétaire avant d’entrer dans l’Union européenne en 2007. Depuis cette date, la Roumanie n’a pas encore intégré la zone euro. Elle a conservé sa monnaie nationale, le leu qui a subi de nombreux changements au cours de son histoire.

Quelles sont les anciennes monnaies roumaines ?

Avant l’adoption du leu roumain comme monnaie officielle, plusieurs moyens de transactions et de paiements ont circulé sur le territoire roumain. Déjà au XVème siècle, les roumains utilisaient les pièces byzantines, le florin hongrois, une unité monétaire de l’empire Ottoman (les aspres ottomans ou des monnaies d’argent), les pièces d’or vénitienne (zecchino). Avec l’influence des Pays-Bas au XVIème et compte tenu des échanges avec l’Europe occidentale, une ancienne pièce de monnaie en argent, appelée thaler et marquée par un lion, était très répandue. Mais elle connaîtra un déclin vers la fin du XVIIème siècle.

Histoire de la monnaie roumaine (le leu) par Xavier Mauduit sur ARTE

Premier leu

Au XIXème siècle, et plus précisément le 22 avril 1867, le roi Carol I promulgua une nouvelle loi monétaire avec l’adoption de la première monnaie nationale roumaine, le leu. Ce nom signifie lion, en référence au thaler néerlandais qui était orné d’un lion. Il s’agit d’une pièce bimétallique d’or et d’argent qui était frappée en Angleterre. Il faut attendre 1870 pour que la Roumanie frappe sa propre monnaie sur son sol. Sept années plus tard, apparaît le premier papier-monnaie sous diverses coupures. Les pièces et les billets étaient désormais émis par la Banque nationale de Roumanie.

Second leu

Après la Seconde Guerre mondiale, avec la chute de la valeur du leu (qui s’écrit lei au pluriel), une réévaluation de la monnaie s’imposa en 1947. Cela aboutit à un nouveau leu en remplacement de la monnaie qui prévalait depuis 1867, désormais appelée ancien leu. En 1947, 20 000 lei anciens correspondaient à 1 nouveau leu.

Ce deuxième leu a prévalu jusqu’en 1952. A partir de cette date, à la suite d’une reforme monétaire, un troisième leu fit le jour. Ce nouveau leu roumain avait pour abréviation ROL. Il fallait, alors, un nouveau leu (RON) pour 20 anciens lei (ROL).

Troisième leu

Après la chute du communisme, dans les années 1990, le pays connut une inflation élevée qui atteignit 14, 3 % en 2003. Deux années plus tard, en 2005, intervient une autre reforme monétaire en vue d’adopter une autre monnaie qui n’était autre qu’un autre leu. Ce nouveau leu, (avec pour parité 1 nouveau leu = 10 000 anciens lei) constitue la monnaie actuelle du pays. Mais, les anciens billets et pièces de l’ancien leu ont cohabité avec le nouveau leu avant d’être retirés en décembre 2006.

Quelle est l’actuelle monnaie de la Roumaine ?

Le 1er juillet 2005, la Roumanie connut une reforme monétaire, à la suite de laquelle le quatrième leu devient la monnaie en vigueur dans le pays. Cela intervient après le premier leu (1867-1947), le second (1947-1952) et le troisième leu (1952-2005). Cette nouvelle unité monétaire a pour acronyme ou code, RON. Ce nouveau leu est divisé en 100 bani (on dit un ban). Il se distingue par divers billets en circulation. Ces billets, très colorés, avec des prédominances de couleurs, sont :

  • 1 leu (vert) ;
  • 5 lei (violet) ;
  • 10 lei (rose) ;
  • 50 lei (jaune) ;
  • 100 lei (bleu) ;
  • 200 lei (orange) ;
  • 500 lei (gris).

Les pièces en circulation et émises par la Banque nationale de Roumanie (Banca Naţională a României) ont des valeurs faciales de 1, 5, 10 et 50 bani.

A la date du 22/08/2020, un leu roumain est égal à 0,21 € et un euro équivaut à 4, 84 RON. Par rapport au dollar américain, 1 RON est égal à 0,4 dollar américain et un dollar américain correspond à 4,10 RON.

Convertisseur de devise: EUR/RON

Peut-on payer en euro en Roumanie ?

Membre de l’Union européenne, la Roumanie a pour monnaie nationale, le leu roumain. Les achats et les paiements s’effectuent habituellement avec cette monnaie locale et en espèce. C’est pourquoi, il est important d’avoir de l’argent liquide dans la devise locale pour effectuer, aisément, les dépenses et pour régler les services (restauration, hébergement, etc.) surtout si vous vous rendez dans la campagne, les villages du pays ou en dehors des zones urbaines.

Généralement, les commerçants, les grands magasins et les supérettes préfèrent le leu roumain. Cependant, dans certains commerces et hôtels, il est possible de payer en euro. Vous pouvez utiliser votre carte bancaire, mais les commissions sont élevées. Il est plus avantageux, pour limiter les frais, d’avoir recours aux banques ou aux bureaux de change pour échanger de l’argent dans le but d’obtenir de l’argent liquide dans la monnaie roumaine. .

Quel est le coût de vie en Roumanie ?

Le coût de la vie en Roumanie est particulièrement bas, par rapport à la France. Les prix sont bas en ce qui concerne la nourriture. Les prix sont abordables dans les restaurants au sein desquels il faudra débourser entre 1,45 et 50 lei roumains pour le déjeuner ou 60 lei roumains pour un dîner (entrée, plat et dessert).

Au supermarché, les denrées alimentaires ne sont pas excessivement chères. Vous pouvez acheter un kilogramme de pomme de terre à 3, 1 lei, un kilogramme de poulet à 20 lei ou un litre de lait à 4,36 lei. Par ailleurs, l’hébergement est également à bas prix. La nuit dans un hôtel de 3 étoiles coûte entre 183,95 et 304,96 lei. Vous pouvez profiter du confort d’un hôtel de 5 étoiles avec 533 lei.

monnaie roumaine
La Roumanie utilise une monnaie nationale différente de l’euro. Avant de voyager en Roumanie, il vaut mieux effectuer le change de vos euros en monnaie roumaine. Voici un billet de 200 lei roumains.

Quel est le salaire moyen en Roumanie ?

En 2019, le salaire moyen net en Roumanie était d’environ 680 euros, soit environ 3 291,65 lei. Il est en hausse par rapport à celui de 2018 qui était de 2,708 RON, soit 576 euros. Le salaire moyen net au cours de l’année 2019 est plus élevé dans la fonction publique (830 euros) contrairement à celui qui prévaut dans le secteur privé (570 euros).

Cette disparité au niveau des salaires moyens prévaut dans les différents domaines d’activités relevant du secteur privé. Ce salaire moyen mensuel est particulièrement élevé dans le domaine de l’informatique qui est en pleine expansion dans le pays. Il y varie entre 550 et 1600 euros. Il est bas dans le domaine du textile, en dessous du salaire moyen national et d’environ 380 euros.

État actuelle de la monnaie et du pays

Au cours de ces douze derniers mois, l’euro a atteint son niveau le plus élevé face au leu roumain, au début du mois de mai 2020 avec 1 euro pour 4, 8899 lei. La monnaie roumaine varie d’un jour à l’autre face à l’euro avec, en l’occurrence un affaiblissement face à la monnaie européenne. Selon les spécialistes, cet affaiblissement est consécutif à un ralentissement de la croissance économique et un accroissement de l’inflation.

Le taux d’inflation est passé de 1,1 % en 2017 à 4, 6 % en 2018 avant d’atteindre 3,9 % en 2019. Ainsi, l’économie roumaine est vulnérable compte tenu de la prévalence d’une population vieillissante, d’un faible taux de natalité, de l’émigration des jeunes biens formés et de l’impact négatif de la COVID-19. Cette crise sanitaire est associée à un ralentissement économique et à un accroissement du taux de chômage qui passe de 4, 3 % au premier trimestre à 5, 2 % au second trimestre de l’année 2020.

Laisser un commentaire