Un contrat d’assurance obsèques, pour quoi faire ?

Soulagez vos proches des contraintes financières en anticipant le futur par un contrat d’assurance obsèques : Quelles sont les grandes lignes à connaitre sur ces contrats ? Explications dans cet article.

Deux grandes familles de contrats

Afin de réduire les difficultés financières qu’engendrent des funérailles, en souscrivant à un contrat d’assurance obsèques, vous soutiendrez vos proches.

Il existe 2 principaux types d’assurance obsèques : le contrat en capital et les contrats obsèques personnalisées.

Le contrat en capital

Il est destiné à couvrir uniquement le financement des funérailles. Il fonctionne comme un contrat d’assurance vie. Au décès de l’assuré, l’assureur verse au bénéficiaire désigné dans le contrat le capital convenu.

Bon à savoir : Uniquement le montant dépassant le prix des obsèques peut être utilisé au gré du bénéficiaire.

Le contrat obsèques en prestations personnalisées

Il permet de régler toute l’organisation des funérailles, et ce, avant, pendant et après la cérémonie des obsèques. Lors de la souscription du contrat, un devis est élaboré avec le souscripteur, l’assureur et l’opérateur funéraire. Il décrit les prestations et produits funéraires que l’entreprise funéraire se doit de réaliser au décès du souscripteur. Dans ce type de contrat, lors du décès, l’assureur verse à la société funéraire la totalité du capital. Ce dernier est le seul bénéficiaire du contrat. Aucune somme supplémentaire ne peut être réclamée, quelle que soit la date de décès du signataire du contrat.

En souscrivant à un contrat obsèques personnalisées, vous choisissez tout d’abord l’opérateur funéraire, mais aussi :

  • le type de cercueil,
  • la plaque funéraire,
  • la pierre tombale,
  • le nombre et le style des faire-part,
  • la cérémonie laïque ou religieuse…

En cas de crémation, vous pouvez opter pour l’acquisition d’une case de columbarium ou la dispersion de vos cendres.

Le contrat obsèques standardisées prend en charge le financement et anticipe quelques points d’organisation des funérailles.

Obsèques

Cotisations – coût – âge de la souscription à un contrat d’assurance obsèques

Les 3 types de cotisations qui peuvent être contractés :

  • La cotisation unique qui comme son nom l’indique se caractérise par un seul versement lors de la souscription du contrat. Le montant varie en fonction des prestations demandées.
  • La cotisation temporaire s’effectue à date fixe (mois, trimestre, année), et sur une période comprise entre 5 et 10 ans.
  • La cotisation viagère est réglée à date fixe comme la cotisation temporaire, mais jusqu’au décès de l’assuré.

Pour la plupart des assurances, la souscription se fait à partir de 50 ans jusqu’à 85 ans (en moyenne, variable selon les assureurs comparés ici).

Le prix d’un contrat d’assurance obsèques est variable en fonction des prestations demandées et de l’âge du souscripteur au moment de la souscription. Il faut compter aux environs de 4 000 à 5 000 € pour palier aux dépenses.

Régime fiscal de l’assurance obsèques

Les contrats d’assurance obsèques bénéficient du même régime que les contrats d’assurance vie lors du décès du souscripteur. C’est un régime d’imposition avantageux. Les cotisations versées ne sont pas imposables fiscalement si le contrat a été souscrit avant les 70 ans du signataire du contrat.

Après les 70 ans, le montant est imposable à partir de 152 500 €. Une taxe de 20 % sur le montant reçu par le bénéficiaire est alors requise.

Laisser un commentaire