Comment devenir rentier ?

Comment devenir rentier ?

Devenir rentier, c’est profiter d’une indépendance financière et d’une vie plus sereine. Il ne s’agit pas réellement d’un métier mais plutôt de la façon dont une personne gagne sa vie. La majorité de ceux qui s’orientent vers cette alternative veulent jouir d’une meilleure sécurité matérielle et d’un confort pendant une durée déterminée ou à vie. La patience, la maîtrise de soi ainsi qu’un travail et un plan de vie bien élaborés sont les conditions requises pour percer dans cette voie.

Qu’est-ce qu’un rentier ?

Beaucoup de personnes rêvent de devenir rentier, un rentier étant réputé pour mener une vie facile et confortable sur le plan financier.

Comment devenir rentier ?
Un rentier est une personne qui gagne sa vie en faisant fructifier ses avoirs.

Comment le rentier gagne-t-il sa vie ?

Deux types de rentier existent : le premier va au travail tous les jours tandis que le second reste à la maison, se réveille à l’heure qu’il souhaite et choisit de sortir quand il le veut. Voici leurs points communs : ils perçoivent régulièrement une ou plusieurs rentes présentées sous forme d’argent. Ici, il est question de « revenus passifs » puisque l’argent arrive sans qu’il ne soit nécessaire de « ‘travailler ».

Les domaines concernés sont nombreux, notamment :

  • L’assurance vie ;
  • La retraite ;
  • L’immobilier ;
  • La bourse ;
  • Le système bancaire ;
  • Les placements financiers ;
  • Le fond d’investissement ;
  • Le compte à terme…

A souligner que le rentier paie des impôts comme un salarié normal. Le montant est défini en fonction de ses ressources. La base imposable peut varier selon les domaines d’activités. Il est donc conseillé de se renseigner sur ce fait auprès des entités compétentes. 

Quels sont les différents placements envisageables pour devenir rentier ?

Un rentier a la possibilité d’investir dans l’un des placements ci-dessous. A noter que cette liste n’est pas exhaustive, mais propose de très bonnes idées pour générer un revenu passif.

Assurance vie

L’assurance vie est un placement sur le long terme qui permet de devenir rentier après environ 8 ans (en fonction de l’âge du souscripteur). Il consiste à effectuer une épargne mensuelle en amont. L’intéressé est libre de choisir le montant destiné à cet effet. Il a la possibilité de placer un millier voire une dizaine de milliers d’Euros auprès de l’assurance.

Ce projet est intéressant car plus le rentier prend le risque d’investir une somme élevée, plus il en perçoit une valeur importante au moment venu. Il est également bénéfique pour un individu se rapprochant de la retraite pour s’assurer un confort financier et même matériel dans l’avenir.

L’assureur se charge de déterminer le montant régulier que recevra le souscripteur. Pour ce faire, il effectue les calculs en fonction de son âge, son espérance de vie et le coût de l’épargne lui-même. La bonne nouvelle est que seule une infime partie est déduite pour les impôts.

EHPAD ou Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées dépendantes

En France, le nombre de personnes âgées dépendantes ne cesse d’augmenter. C’est de cette situation que sont nées les idées de créer des établissements pouvant les accueillir pour mieux les aider. Le rôle du rentier est d’investir dans une ou plusieurs chambres. Ce système lui permet de bénéficier d’une défiscalisation.

Le propriétaire de l’EPHAD lui verse un loyer hebdomadairement, mensuellement ou annuellement, en fonction du contrat établit entre les deux entités.

PEA ou Plan d’Epargne en Action

Lancé dans les années 90, le plan d’épargne en action est un moyen efficace pour devenir rentier. Il destiné à ceux qui souhaitent générer un revenu passif. L’intéressé devient actionnaire en collaborant avec un établissement financier tel qu’une :

  • Banque commerciale ou de l’Etat ;
  • Entreprise d’investissement ;
  • Caisse de dépôts et consignations.

Ce type de rentier doit obligatoirement être domicilié en France s’il souhaite réaliser ce projet sur le territoire français. Le système est simple, il doit posséder un compte-titres et un compte d’espèces auprès de l’enseigne pour faire des bénéfices. L’avantage est que les impôts appliqués sur la rente sont moins chers.

Comment devenir un rentier dans l’immobilier ?

L’immobilier constitue un modèle de placement très courtisé par les rentiers français. Ils achètent une maison et/ou un appartement pour générer un revenu. Pour atteindre cet objectif, ils font une épargne ou un emprunt auprès de la banque.

Comment devenir rentier ?
Les placements immobiliers sont très prisés par les rentiers.

Plusieurs personnes souhaitent s’orienter dans cette voie mais deviennent perplexe en voyant le coût élevé des logements à acquérir pour en faire un business.

En fait, ce placement pourrait être considéré comme étant un projet sur le long terme, surtout lorsqu’il est nécessaire de rembourser des prêts. L’avantage de ce système est que le loyer permet de couvrir entièrement ou une partie des besoins du rentier, d’autant plus s’il est en possession de plusieurs immobiliers.

Les types d’investissement les plus pratiqués seraient :

  • Le locatif classique ;
  • EHPAD ;
  • SCPI
  • Locatif Pinel ;
  • Parking.

Parcelle de forêt

Ce type de placement consiste à acheter directement une parcelle de terre dans la forêt ou s’associer avec des groupements fonciers forestiers par exemple. La seconde option implique que le rentier verse une somme d’argent pour devenir une sorte d’actionnaire. Ce business est encore méconnu mais s’avère être une source de revenu intéressante car les concurrents sont encore peu nombreux.   

L’intéressé devrait se préparer à payer lui-même des impôts s’il s’oriente vers l’achat direct. Quant à la voie indirecte, l’enseigne se charge de régler tous les devoirs envers l’Etat. Une astuce consiste à choisir un endroit sur lequel les risques d’endommagement sont faibles. Pour faire simple, il est plus judicieux d’opter pour un terrain éloigné des risques de catastrophe naturelle.

Comment devenir rentier ?

Aucun diplôme n’est exigé pour devenir rentier. Il faut juste être capable de maîtriser le placement effectué pour assurer la longévité du projet.

Comment disposer du capital nécessaire ?

Il est essentiel de disposer d’un budget de départ pour devenir rentier. Effectivement, il est nécessaire d’avoir un fond pour assurer le bon déroulement du processus.

Mais il est aussi important de considérer certaines conditions pour évaluer la rentabilité de l’investissement :

  • Rente attendue ;
  • Taux d’inflation ;
  • Prélèvements sociaux ;
  • Taxes et impôts ;
  • Diverses charges.

La somme allouée pour lancer le business dépend également de la durée après lequel le rentier souhaite bénéficier de la rente. A noter qu’il varie en fonction des besoins de chacun.

Le businessman n’a pas besoin de ce capital s’il dispose déjà le bien ou le matériel adéquat pour en tirer profit. Il lui faudrait juste chercher un moyen pour réparer les équipements si besoin et payer le frais sur les différents dossiers nécessaires, en cas de placement immobilier par exemple.

Faut-il suivre une formation ?

Si aucun diplôme n’est nécessaire pour devenir rentier, il existe tout de même des formations au cours desquels des groupes de personnes partagent leur savoir-faire et connaissance avec les intéressés. Généralement, les établissements scolaires ne dispensent pas des cours sur les impôts ou la gestion financière.

Ainsi, un professionnel propose une ou quelques séances sur la manière d’élaborer un projet et/ou d’investir dans un sujet spécifique. Il délivre les astuces et stratégies à adopter pour éviter les erreurs qui sont parfois fatals.

Ils sont nombreux à offrir ce type de service. L’intéressé doit juste choisir celui qui aborde un thème adapté à ses besoins. A noter que cette étape est facultative. Si quelqu’un juge qu’il a déjà les compétences adéquates pour bien monter son placement alors il peut choisir de ne pas suivre de formation.

Comment devenir rentier ?

Se lever un matin et entamer directement le projet ne suffisent pas pour devenir un bon rentier. Un temps destiné à la préparation et à la mise en place de certains détails sont nécessaires.

Comment devenir rentier ?
Devenir rentier nécessite de la patience.

Comment se fixer des objectifs ?

Cette étape consiste à définir les buts à atteindre sur une durée déterminée. Bien sûr, au début, il s’agit juste de générer une source de revenu complémentaire. Mais au fil des années, la rente devrait commencer à être suffisant pour combler tous les besoins du rentier. De cette manière, il peut totalement arrêter de travailler.

Comment faire des économies ?

Faire le tour d’horizon sur les dépenses et matériels inutiles à la maison représenterait un bon moyen de faire des économies :

  • Vendant les objets inutiles ;
  • Se déplacer rarement en voiture pour réduire la consommation de carburant ;
  • Habiter dans une maison plus petite si les mobiliers le permettent ;
  • S’orienter vers l’occasion plutôt que le neuf ;
  • Cuisiner au lieu d’aller au restaurant ;
  • Appliquer la règle 1 in / 2 out : vendre 2 objets pour chaque article acquis.

Comment diversifier les placements ?

Comme déjà dit un peu plus en haut, le principal objectif d’un rentier est de gagner sa vie sans être obligé d’aller au travail. Il serait donc plus judicieux de diversifier les activités pour atteindre rapidement ce but, si le budget le permet bien sûr. Dans la mesure du possible, il est conseillé d’investir dans des projets sûr et à risque. L’analyse des différentes possibilités de placements est le début d’une telle aventure.

Conclusion

Disposer d’une bonne maîtrise de soi, avoir un savoir-faire et choisir les bons placements sont les critères de réussite pour devenir rentier que ce soit dans l’univers de l’immobilier ou autre. Il serait navrant d’échouer en plein milieu de projet ou de faire faillite. Se faire accompagner par un expert est une alternative intéressante pour rencontrer le succès.

Laisser un commentaire