Investir dans l’immobilier aux USA

Le placement dans la pierre figure assurément parmi les investissements les plus rentables et de plus en plus de Français ont flairé le filon. Si la plupart se lancent dans l’investissement locatif près de chez eux, d’autres vont outre-Atlantique pour profiter de la dynamique du marché immobilier américain et de la forte demande locative. Ajoutez-y des frais d’achat très intéressant puisque 90% des charges sont payées par le vendeur.

Les lieux les plus propices aux USA pour un investissement immobilier

Pour garantir la rentabilité de votre investissement locatif aux USA, il vaut mieux privilégier les régions où la demande est élevée. Vous pouvez également tenir compte de paramètres pertinents comme la démographie, le taux de chômage, le revenu moyen, la catégorie socioprofessionnelle des habitants. Vous pouvez acquérir un bien immobilier sur la côte ouest des États-Unis : l’Oregon, la Californie ou l’État du Washington. Les coûts d’acquisition sont un peu plus élevés, ce qui peut engendrer une rentabilité moyenne. Il en est de même pour la zone San Francisco, Palo Alto. Certes ou la rentabilité locative est très faible.

Selon Forbes, l’État le plus propice aux investissements locatifs est la Floride. Et pour garantir un bon retour sur investissement, le magazine privilégie la ville Orlando. Et si cette destination paradisiaque attire les investisseurs français, c’est pour de nombreuses raisons :

  • Le prix d’acquisition abordable
  • Un ratio loyer/prix très intéressant
  • Une démographie en forte hausse
  • Un environnement idyllique

De plus, les écoles à Orlando sont classées A, ce qui n’est autre que le meilleur niveau de qualité. La ville compte notamment le campus UCF (University of Central Florida), le Valencia College. Quant au revenu moyen annuel des ménages, il est de 45 000 euros. À la vue de ces nombreuses informations, il est clair qu’investir dans l’immobilier à Orlando, ne présente aucun risque.

investir immobilier usa

Les biens immobiliers les plus rentables

Avant d’investir dans l’immobilier locatif USA, il convient de faire le point sur les différents types de biens :

  • Le Condo est l’équivalent d’un appartement. Le coût de ce bien est assez raisonnable, qui plus est, vous n’aurez rien à gérer, car le Condominium Association s’occupe de tout.
  • La Town Home ou maison mitoyenne est acquise à un prix abordable, en sus, le ratio loyer/prix est très intéressant.
  • La Single Family home ou maison individuelle vous permet d’être 100% indépendant. Autrement dit, vous devez gérer l’entretien du gazon, de la piscine… Les prix d’acquisitions sont plutôt élevés, ce qui implique une plus faible rentabilité locative.
  • La Multi Family home est l’équivalent d’un immeuble entier. Vous aurez donc à gérer les appartements qui s’y trouvent. Cette option est uniquement recommandée aux investisseurs qui disposent d’un budget considérable. Il faudrait également prévoir des travaux de rénovation.

Focus sur la procédure d’achat d’un bien immobilier aux États-Unis

Investir dans l’immobilier aux USA est un projet considérable, ce qui implique une organisation sans faille. L’objectif sera donc déterminé au préalable : locatif, locatif saisonnier, résidence secondaire ou principale. Le budget sera ainsi défini dès le départ, tout comme les secteurs géographiques à privilégier.

Après avoir fait le point sur votre projet, la prochaine étape consistera à contacter un agent immobilier. Ce dernier se chargera de trouver des logements ou des maisons qui sont conformes à vos attentes.

La gestion des biens immobiliers aux USA

Pour faciliter la gestion de vos biens immobiliers outre-Atlantique, le mieux serait de faire appel à une agence de gestion locative, communément appelée « Property manager ». Il faudra donc prévoir des frais en perspective, à raison de 7% et jusqu’à 10% du loyer. L’agence touche aussi une commission de ½ mois de loyer à la signature du bail. Il ne faut pas oublier que les locataires aux USA déménagent très souvent, donc, il faudra calculer le rendement locatif en fonction. Investir dans l’immobilier locatif aux USA présente de nombreux avantages. C’est le cas en Floride où la procédure d’expulsion est facile. Autrement dit, si votre locataire n’a pas les moyens d’honorer ses engagements, il quitte le logement, car la loi protège les propriétaires.

La fiscalité sur les investissements immobiliers aux USA

Aux États-Unis, les investisseurs étrangers doivent tenir compte de l’imposition à deux niveaux. En effet, vous serez amenés à payer des impôts au niveau fédéral, mais aussi des impôts au niveau de l’État où votre bien immobilier est localisé. Le point positif qu’il faut retenir c’est certainement la possibilité d’investir aux USA, sans la nécessité d’un visa.

Si vous êtes un citoyen français et que vous disposez d’un bien immobilier aux États-Unis, vous serez dans l’obligation de déclarer vos revenus auprès de l’IRS (Internal Revenue Service). En sus, vous devrez reporter vos déclarations de revenus dans l’Hexagone. C’est une formalité obligatoire, néanmoins, vos revenus ne feront pas l’objet d’une double imposition (cf. la convention fiscale de non double imposition de 1978 entre la France et les États-Unis).

Investir dans l’immobilier aux USA : bonne ou mauvaise idée ?

Forcément, investir dans l’immobilier est une bonne idée, et ce, quel que soit l’endroit. C’est un projet qui se prépare minutieusement, surtout lorsqu’il s’agit de se délocaliser aux États-Unis. Entourez-vous de professionnels qui sauront vous conseiller sur les démarches à suivre, les frais à prévoir, les bonnes affaires… En tant qu’investisseur, vous avez accès à toutes les informations, au même titre qu’un américain.

Les procédures d’acquisition d’un bien immobilier sont les mêmes, que vous soyez Français ou Américain. Et comme l’Euro est plus fort que le dollar, vous profiterez d’un bon ratio loyer/prix de près de 10% nets. Autrement dit, vous pouvez placer votre argent dans les logements locatifs et générer des revenus régulièrement et sur le long terme. Les professionnels s’avancent à dire que le marché de l’immobilier actuel aux USA n’a jamais été aussi favorable aux investissements. C’est le moment ou jamais de se lancer.

Laisser un commentaire