Qui est Louis Schweitzer ?

Louis Schweitzer est un homme aux multiples facettes et aux multiples talents. Si on le connaît surtout pour son travail auprès de Renault, il n’en reste pas moins quelqu’un qui a roulé sa bosse dans à peu près tous les milieux et qui a réalisé au mieux chacune de ses missions. Pour mieux comprendre le personnage, il faut reprendre au début, là où tout a commencé.

D’où vient Louis Schweitzer ?

Louis Schweitzer n’est pas né dans la plus banale des familles... Il est issu d’un milieu bourgeois qui possédait déjà ses entrées dans les plus hautes sphères, notamment par son père : Pierre-Paul Schweitzer. Ce dernier fut Directeur du Fonds Monétaire International (FMI) de 1963 à 1973, un poste qu’a également occupé Christine Lagarde et Dominique Strauss-Kahn ! Loin de s’arrêter là, il faut aussi souligner ses liens de parenté avec Albert Schweitzer, docteur de son état et prix Nobel de la paix. Mais également avec le chef d’orchestre Charles Munch et Jean-Paul Sartre, son cousin.

Son parcours scolaire est noté par son passage à l’ENA, dans la même promotion (Robespierre) que Jacques Attali, Michel Boyon et Philippe Séguin, qui occuperont différentes positions au sommet de l’Etat.

Jean-Luc Romero et Louis Schweitzer
Jean-Luc Romero et Louis Schweitzer

Les débuts de sa carrière

Une fois devenu énarque, Louis Schweitzer entre au service de l’Etat en tant qu’inspecteur des Finances auprès de la direction du Budget. Nous sommes en 1970…

10 ans plus tard, en 1981, il devient directeur de cabinet de Laurent Fabius, alors ministre du Budget sous le gouvernement Pierre Mauroy. C’est un poste qui le propulsera pour la suite de sa carrière et qui reste sa porte d’entrée dans la cour des grands, grâce à ses liens avec le parti socialiste. Au fil des ans, il suivra Laurent Fabius. D’abord au ministère de l’Industrie, puis à Matignon. Un poste qui entachera sa réputation à cause de l’affaire des écoutes de l’Élysée  puis de celle du sang contaminé… Des affaires qui entraîneront la chute de la gauche en 1986 et qui le forcera à revoir son avenir au sein du parti socialiste. L’échec est de courte durée, car Louis Schweitzer rebondit dans le privé grâce à ses appuis

Quelle fut sa carrière chez Renault ?

Un de ses proches amis, et qu’il avait soutenu alors qu’il était directeur de cabinet, lui trouve un post au sein de Renault. Il y entre en tant que directeur de contrôle de gestion. Et malgré les réticences internes, il parvient à gravir les échelons de la hiérarchie jusqu’au sommet. A peine 1 an plus tard, lorsque Renault doit négocier sa dette auprès de l’Etat français, Louis Schweitzer est nommé directeur financier puis directeur général. La dette est assez astronomique pour l’époque. Il s’agit de 12 milliards de francs, environ 2 milliards d’euros actuels à rapporter à la valeur de l’époque…

5 ans plus tard, en 1992, il est nommé président-directeur général, CEO du groupe international. Un poste qu’il occupera jusqu’en 2005. C’est sous sa houlette que Renault va passer du statut de constructeur français, sous l’égide de l’Etat, et accessoirement endetté, à un groupe international et en position de force par son alliance avec Nissan. C’est le passage à la mondialisation et à la privatisation.

Cette période est soulignée par plusieurs faits marquant de l’histoire du groupe. Il y eut la fermeture de Renault Vilvorde en Belgique, qui valut au group d’être poursuivi en justice. Il y eut l’alliance avec Nissan en 1999. Et il y eut les nombreuses délocalisations hors de France pour réduire les coûts, au profit de la mondialisation. Un procédé qui restera sa marque de fabrique puisque 13 ans de direction, le groupe a diminué de 50 % le nombre de ses employés en France (85.962 en 1995 et 42.953 en 2005).

En 2005, il quitte la direction de Renault, mais en devient le président du conseil d’administration (date d’échéance : 2009), un titre honorifique.

Quelles ont été les autres fonctions de Louis Schweitzer ?

Louis Schweitzer a occupé bien d’autres postes, à titre honorifique ou non, durant sa carrière. En tant que membre d’un exécutif au sein d’une entreprise, il a pu occuper à peu près tous les postes à responsabilité. On note ainsi qu’outre sa présidence chez Renault, il a présidé le conseil d’administration de Volvo et d’AstraZeneca.

Il a également été :

  • Administrateur : BNP Paribas, EDF, L’Oréal, Veolia Environnement ;
  • Membre du conseil de surveillance : Philips
  • Membre du conseil consultatif : Allianz, Banque de France ;
  • Président du Médef en 2005.

Mais ce serait oublier son importance dans la vie culturelle française. Comme de nombreux grands noms, Louis Schweitzer a toujours soutenu différents projets qui mettait en avant la culture ou l’aide aux jeunes, un caractère plus social.

Ainsi, il est membre des conseils du Musée du Louvre et du Musée du quai Branly, de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, de la Fondation nationales des sciences politiques, etc.

Sur le plan social, on le retrouve à la tête de la HALDE, la  Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité. La Halde a été créée fin 2004, à l’initiative de Jacques Chirac. Ses missions : lutter contre les discriminations prohibées par la loi et promouvoir les bonnes pratiques en faveur de l’égalité. Pour les mettre en œuvre, elle s’appuie notamment sur un collège d’experts, une équipe de juristes spécialisés, et un réseau de correspondants locaux.

Depuis mai 2011, il dirige également Initiative France. Cette plateforme est le principal réseau d’aide pour les créateurs et repreneurs d’entreprises en France. Pour celui qui désire créer son entreprise et qui a besoin de capitaux pour se lancer, France Initiative est le premier partenaire. En chiffres, ce sont 222 plateformes locales qui permettent de couvrir l’ensemble du territoire français. Ce sont 16.700 entreprises créées au moyen d’un financement depuis sa création en 2011 et la création ou le maintien de près de 45.000 emplois rien que pour l’année 2016.

Louis Schweitzer à l'Assemblée Nationale
Louis Schweitzer à l’Assemblée Nationale

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Schweitzer_(haut_fonctionnaire)

https://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140419trib000826027/qui-est-louis-schweitzer-ancien-pdg-de-renault-et-nouveau-commissaire-general-a-l-investissement-.html

http://www.lefigaro.fr/debats/2007/01/24/01005-20070124ARTFIG90017-renault_l_aventure_de_louis_schweitzer.php

https://www.industrie-techno.com/louis-schweitzer-le-grand-argentier-de-l-innovation.42627

https://www.lisez.com/auteur/louis-schweitzer/96144

https://www.over-blog.com/Louis_Schweitzer_biographie-1095203869-art83577.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Haute_Autorit%C3%A9_de_lutte_contre_les_discriminations_et_pour_l%27%C3%A9galit%C3%A9

https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/institution/competences/lutte-contre-discriminations

Laisser un commentaire