PayPlug

PayPlug, c’est quoi ?

PayPlug est une start-up française qui propose une solution de paiement éponyme destinée aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux indépendants. Tous les e-marchands qui choisissent cette solution peuvent accepter les paiements de leurs clients par carte bancaire, en ligne et sur mobile et ce, de façon simple et très sécurisée. Ils bénéficient d’une aide à la vente et peuvent personnaliser leurs pages de paiement sans connaissances techniques. De plus, les tentatives de fraude sont détectées en amont et judicieusement découragées.

Pour lancer le portail PayPlug, ses fondateurs ont opté pour une infrastructure Cloud robuste et adaptés aux systèmes de paiement. Payplug qui revendique plus de 10 000 clients, séduit de plus en plus les e-commerçants. En plus de la France, l’entreprise est également présente sur plusieurs marchés européens et envisage s’implanter dans d’autres pays. Le 7 décembre 2015, l’Autorité de Contrôle de Prudentiel et de Résolution (ACPR) a agréé cette société en qualité d’établissement de paiement. Et en avril 2017, elle est passée dans le giron de Natixis Payments filiale du Groupe BPCE. Cependant, ses fondateurs restent aux commandes et garantissent l’agilité de leur solution de paiement.

Quelle est la solution de paiement proposée par PayPlug ?

À sa clientèle composée de PME et de TPE (Très Petites Entreprises), PayPlug propose un service qui leur permet d’accepter des paiements. Techniquement, l’entreprise leur fournit notamment une interface de programmation qui facilite l’intégration de son système de paiement par carte bancaire sur leurs propres sites web. Lorsqu’ils se connectent à leur compte, les clients peuvent, entre autres, :

  • accéder à leurs informations de compte Payplug;
  • faire un lien point vers une page de paiement, qu’ils peuvent partager sous forme d’url ou intégrer à leurs sites;
  • consulter les demandes de remboursements;
  • faire des demandes de virements en fonction du solde de compte;
  • s’occuper de toute propositions faites par PayPlug.
PayPlug
La solution de paiement PayPlug est destinée aux indépendants, aux associations et aux PME.

Les services de paiement proposés par l’entreprise peuvent être regroupés en deux deux types :

  • Les clients PayPlug acquièrent des ordres de paiement leur permettant d’abord d’encaisser les sommes résultant des transactions effectuées par leur clientèle en contrepartie des biens et/ou services proposés sur leurs sites, puis, le cas échéant, de faire les remboursements qui s’imposent;
  • Les clients Payplug peuvent demander et obtenir des virements de fonds se traduisant par des transferts de sommes disponibles sur leur compte Payplug vers leur compte bancaire associé.

Quels sont les tarifs ?

Pour s’adapter aux besoins de tous les clients, l’offre de service de paiement de Payplug s’articule en trois formules : starter, pro et premium. La première coûte pour chaque transaction 0,25 € et 2,5% du montant payé. La deuxième coûte 30 € par mois puis 0,15 € et 0,8% du montant payé pour chaque transaction. La troisième (premium) coûte 0,15 € et 0,5% du montant payé pour chacune des transactions effectuées puis 80 € par mois.

Pour justifier ces tarifs, la filiale de Natixis Payments associe active progressivement des fonctionnalités. Le client de niveau starter bénéficie de fonctionnalités standard (3D Secure, logo sur la page de paiement, support par courriel). L’utilisateur de niveau pro peut s’attendre à une expérience rassurante comprenant la page de paiement entièrement personnalisée, la protection smart 3D Secure, la possibilité de demander des paiements par sms et email et l’assistance par téléphone et email, en plus des fonctionnalités de la formule précédente. Le e-commerçant de niveau premium bénéficie, en plus des fonctionnalités de l’offre pro, des avantages suivants :

  • tarif sur mesure à partir de 50 000 € de transactions mensuelles
  • paiement fractionné (jusqu’à 4 fois)
  • accès multi-utilisateur
  • gestionnaire de compte dédié
  • paiement en un clic
  • reporting trimestriel

Quels sont les moyens de paiements acceptés ?

Pour mener à bien son activité, PayPlug a noué des partenariats solides avec des géants régionaux et mondiaux des systèmes de paiement. Ces partenariats lui permettent d’accepter les cartes de type Cartes Bancaires (CB), Visa et Mastercard. Pour y arriver, son portail a été minutieusement inspecté par ces géants qui ont concluent qu’il respecte toutes leurs exigences (les mêmes qui sont imposées aux banques).

Pour la petite histoire, le PDG de PayPlug confie ; «La certification PCI-DSS est obligatoire pour toute organisation qui motorise une page de paiement.» Le sachant, le choix des fondateurs s’est porté sur le Cloud de Amazon Web Service (AWS) qui s’avère en 2013 le seul hébergeur (ou l’un des seuls) à l’avoir. Cette décision a été salutaire d’autant plus qu’au moment de l’audit effectué par Mastercard, il a été question de certification. Heureusement, AWS et Mastercard étaient ont parlé le même langage en matière de sécurité.

Amazon Web Service
Pour héberger son portail, la start-up PayPlug a choisi Amazon web service.

Quid des applications mobiles PayPlug ?

Les clients avaient la possibilité de télécharger l’application mobile PayPlug sur l’Appstore et Google Play. Cela leur permettait, entre autres, de faire des demandes de paiements depuis leurs terminaux mobiles à tout moment et partout où ils se trouvaient.

Mais, l’application Payplug pour iphone n’a plus fonctionné depuis l’avènement et l’adoption de iOS 11. De même, cette application n’est plus disponible pour les terminaux tournant sur le système d’exploitation mobile Android. Il y a mieux !

La société promotrice a effectué une refonte complète du portail PayPlug (https://portal.payplug.com/login). Ce dernier est désormais responsive c’est-à dire qu’il est compatible avec tous les types d’écrans, y compris ceux des téléphones. Avec son mobile, le client peut donc aisément faire une demande de paiement et mener bien d’autres actions sur son compte.

Comment ouvrir un compte Payplug ? Et quelles sont les conditions de son utilisation?

L’ouverture d’un compte peut s’effectuer directement en ligne à l’adresse payplug.com ou payplug.fr. Les personnes physiques représentant des entreprises doivent être habilitées à conclure un contrat afin d’ouvrir le compte de leur organisations. Quant aux professionnels indépendants désireux d’accepter des paiements via le portail PayPlug, ils doivent être âgés d’au moins 18 ans et avoir la pleine capacité légale.

Pour ouvrir un compte, il faut renseigner les informations exigées, créer un identifiant et accepter les conditions générales de vente (CGV). Le demandeur doit fournir des renseignements sincères, exactes et complètes à la création du compte. De plus, le client est tenu d’apporter les modifications nécessaires si les informations fournies à l’ouverture du compte venaient à changer après une certaine période.

L’encaissement des paiements est subordonnée à l’activation du compte client. Pour cela, le client doit, selon son statut, fournir les documents justificatifs requis. L’établissement de paiement peut demander un ou plusieurs autres documents et justificatifs qui serviront à faire les vérifications nécessaires au respect de ses obligations légales qui comprennent la lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment de d’argent. C’est seulement à la réception de documents justificatifs jugés satisfaisants que Payplug procède à l’activation du compte. Sans avoir à se justifier, PayPlug peut imposer des limites de temps ou de volume aux transactions effectuées par le client.

Les informations fournies par le client sont d’autant importantes qu’elles constituent les conditions particulières. Elles concourent grandement au bon fonctionnement du compte. Par exemple, pour pouvoir encaisser des paiements via PayPlug et recevoir des virements de sommes disponibles sur son compte PayPlug, le client doit obligatoirement enregistrer un relevé d’identité bancaire (RIB) de son compte en banque, tenu en euro et domicilié dans un des pays de l’Espace Économique Européen. Aussi, un compte bancaire ne peut être enregistrer sur deux comptes PayPlug.

PayPlug procède à la fermeture de tout compte qui contient des renseignements qui s’avèrent inexactes ou partielles. De plus, l’entreprise peut aussi bloquer l’accès à son portail au titulaire d’un compte suspect et fermer son compte client. PayPlug peut demander des documents justificatifs et informations supplémentaires, afin d’autoriser le dépassement de certains seuils de transactions. En général, le client ne pourra pas effectuer des transactions si l’établissement de paiement estime que la fourniture d’informations et de documents supplémentaires est nécessaire. Le compte Payplug et le compte client peuvent être bloqués jusqu’à réception des documents et informations complémentaires requis.

Qui sont les co-fondateurs de PayPlug ?

L’entreprise PayPlug a été co-fondée par les Français Antoine Grimaud et Camille Tyan. Le premier est directeur général de la société. Il est chargé du développement des technologie de prédiction et de lutte contre la fraude, de la gestion des risques et de l’activité financière. Cet ingénieur de l’École polytechnique est aussi titulaire d’un MBA de l’École de commerce de Harvard et a fait ses armes à l’Agence Française de développement. Le second est PDG de PayPlug et s’occupe de la stratégie, de l’activité commerciale et du développement de produits nouveaux. Ingénieur de l’université McGill, il a fait ses premiers pas au cabinet McKinsey & Company avant d’intégrer Google. Il est aussi titulaire d’un MBA de l’École de commerce de Harvard.

Union Européenne
PayPlug a bénéficié de 12 M€ de financement dont 1,75 M € de l’Union Européenne.

Histoire et financement

Le portail PayPlug a été lancé en mai 2012. La start-up a bénéficié du soutien de performants programmes d’incubation tels que Agoranov et L’Accélérateur. A l’époque déjà, plusieurs partenaires bancaires (Crédit Mutuel Arkéa avec son service de paiement Payline, …) garantissaient la sécurité de ses transactions. Et puis, son système de détection / évitement des fraudes, son simple bouton de paiement et son agilité ont vite convaincu les e-commerçants au point que son portail enregistrait au moins une transaction toutes les 30 secondes. La performance de son écosystème lui a valu plusieurs lauriers dont celui de la meilleure solution de paiement aux Awards du e-commerce à Paris en 2014.

PayPlug a bénéficié de 12 millions d’euros de financement accordés par plusieurs organisations. Par exemple, l’UE lui a octroyé 1,75 millions d’euros au titre de son programme Horizon 2020. Ce qui a permis de lancer le projet Payplug Labs. Depuis sa création, l’entreprise a bénéficié du soutien de nombreux organismes, parmi lesquels figurent:

  • Harvard innovation Lab,
  • Réseau Entreprendre,
  • Bpi France.

Quelles sont les fonctionnalités ?

Le portail PayPlug offre de nombreuses fonctionnalités à la clientèle. Il s’agit notamment de :

  • bouton de paiement,
  • intégration technique,
  • modules de paiement,
  • personnalisation de la page de paiement,
  • envoi de demande de paiement,
  • Smart-3D secure,
  • 3D Secure
  • Historique des transactions.

Le bouton de paiement doit être placé par le client lui-même sur son site marchand ou son blog. Le processus est très simple : quelques lignes de paiement sont mises à sa disposition et il n’a qu’à les copier et les coller à l’endroit approprié dans le code source de sa page HTML. Cette opération peut être effectuée aussi bien en mode Test qu’en mode Live; le premier aide à faire les essais nécessaires tandis que le second permet de recevoir des paiements réels. Il importe donc de placer de remplacer les éventuels boutons de paiement Test par des boutons Live en une fois que le site ou le blog est lancé en production.

L’intégration technique est destinée aux clients dont le site e-commerce est développé sans recourir à un système standard de gestion de contenu (communément désigné CMS pour Content Management System). Dans ce cas, le client aura besoin d’un technicien (informatcien développeur, ou autre) pour effectuer les différents réglages en s’aidant de l’interface de programmation de PayPlug.

Lorsque le site marchand a été conçu avec un système de gestion de contenu, alors des modules de paiement permettent au client d’utiliser la solution avec beaucoup d’aisance. L’entreprise a développé des modules pour les principales plateformes de e-commerce : Woocommerce, Prestashop, Magento, Shopify, E-mon site, Wizishop, Opencart, Oxatis, Wysifood, Rapidle, Weezbee, Arobiz, Shop application, Rentalshop, Drupal commerce et C-monSite.

Page de paiement personnalisée
La page de paiement peut être entièrement personnalisée pour rassurer les e-acheteurs.

La page de paiement étant décisive dans le processus d’achat, sa personnalisation est proposée par PayPlug pour que les clients des ses utilisateurs restent dans le même environnement que le site marchand et soient donc en confiance au moment de payer. Cette précaution a pour but d’augmenter leur taux le conversion. Disponible suivant la formule d’abonnement souscrite, la personnalisation peut concerner les éléments suivants :

  • la dénomination de l’entreprise ou du site marchand (apparaissant au dessus du prix),
  • le logo de l’enseigne,
  • le style de page: minimaliste ou classique,
  • la couleur du montant à payer et du bouton payer,
  • l’image ou la couleur de fond.

Les TPE et PME qui utilisent le portail PayPlug ont aussi la possibilité d’envoyer des demandes de paiement à leurs clients, en cas de nécessité. C’est notamment le cas dans les points de vente. Ces demandes envoyées par textos ou courriels contiennent des liens qui permettent aux destinataires de payer instantanément par cartes bancaires.

Smart 3D Secure est la fonctionnalité phare qui contribue énormément au succès de PayPlug. Elle permet de détecter en amont des actions incohérentes qui pourraient être des tentatives de fraude. Il s’agit par exemple d’un nombre significatif d’échecs sur une action simple en soi, ou une saisie trop rapide du numéro de la carte bancaire. Lorsque ce genre d’anomalies est détecté, la transaction est risquée et 3D Secure lui est automatiquement appliquée afin de procéder aux vérifications nécessaires. Cela permet de prévenir la fraude tout en laissant les clients sans histoire payer en toute quiétude. En définitive, l’utilisateur accroît ses ventes et minimise les cas d’achats frauduleux.

3D Secure lutte contre les utilisations frauduleuses de cartes bancaires en mettant un second niveau de sécurité au moment de finaliser le paiement (saisie de date de naissance, saisie de code d’authentification envoyé par texto, …). Cela permet de protéger aussi bien les e-commerçants que les e-acheteurs. Cette fonctionnalité qui complique la tache au potentiel fraudeur, permet de prévenir les oppositions de carte. Par ailleurs, même si la 3D réduit les impayés, elle ne saurait constituer une garantie anti-impayés.

L’utilisateur peut consulter l’historique complet de ses transaction dans les paramètres du portail PayPlug. Il est disponible au format CSV et peut être exporté au format XLS (Excel). Cet historique donne une vue détaillée de l’ensemble des transactions qui ont eu lieu au cours d’une période donnée. L’utilisateur peut ainsi voir les paiements effectués, les paiements échoués ainsi que les motifs des échecs), les remboursements, les montants bruts et bien d’autres informations.

Solution de paiement sécurisée pour les magasins

Après le paiement en ligne et sur mobile, PayPlug se penche sur la transaction en magasin. Selon son PDG, cette évolution est parfaitement logique dans la mesure où une proportion de 60% des clients possède d’abord une boutique sur la toile. Et une fois que cette affaire marche bien, le cap est mis sur l’ouverture d’un magasin physique afin de rassurer les clients et d’en gagner un plus grand nombre. Pour les magasins, l’entreprise compte proposer un terminal de paiement.

Dans quels pays peut-on utiliser PayPlug ?

La disponibilité de la solution de paiement diffère selon qu’on est e-acheteur ou e-commerçant. Les e-acheteurs peuvent payer leurs achats en étant dans n’importe quel pays du monde. Pour utiliser PayPlug sur leurs sites marchands, les e-commerçants doivent être enregistrés dans les pays et territoires suivants :

  • France métropolitaine et tous les pays, régions et départements d’outre-mer
  • Italie
  • Espagne
  • Suisse
  • Belgique
  • Royaume-uni
  • Allemagne
  • Irlande
  • Pays-bas
  • Luxembourg
  • Autriche
  • Portugal
  • Pologne
  • Slovénie
France
Payplug est basée en France mais est compte des clients dans une dizaine de pays européens. L’externalisation de sa solution de paiement est en marche.

Quelles sont les devises supportées ?

Les clients de PayPlug doivent vendre leurs produits et services uniquement en euro. Cela signifie que les prix affichés sur leurs sites et pratiqués dans les points de vente devront uniquement être en euro.

Malgré cette «restriction», ces clients peuvent accepter des paiement dans n’importe quelle devise. Las banques de leurs acheteurs se chargent d’effectuer automatiquement les conversions afin qu’au bout, les utilisateurs de la solution reçoivent chaque paiement en euro dans son compte.

Qui peut utiliser PayPlug et qui ne le peut pas ?

La formule consacrée est que la solution est destinée aux TPE et aux PME. En pratique, l’utilisation de cette solution est ouverte, en Europe et dans plusieurs pays, aux entreprises, aux associations, aux auto-entrepreneurs, aux artisans et même à certains particuliers qui exploitent certains biens et services tels que les chambres d’hôtes.

Toutefois, l’utilisation de la solution de paiement est subordonnée à la validation de l’activité (ou des activités) du demandeur par le service PayPlug dédié et au respect des lois communautaires en vigueur en Europe ainsi qu’aux lois et règlements nationaux. Cela dit, TPE et PME qui propose des produits de consommation ordinaires sont éligibles.

La promotion de certains services et biens ne peut pas se faire via Payplug. Il s’agit, sans s’y limiter de :

  • Ventes aux enchères
  • Place de marché
  • commerce pyramidale
  • massage à domicile
  • voyance
  • activité de télécommunication (cartes sim, services VOIP, crédits téléphoniques, …)
  • compléments alimentaires jugés addictifs
  • activités réglementés tels que le commerce de métaux précieux ou non, vente de médicaments, produits dangereux pour la santé, cautionnement, paris sportifs, jeux d’argent, e-cigarette, tabac, commerce d’animaux vivants sans agrément
  • services informatiques (VPN, hébergement, envoi massif de courriels, antivirus, …)
  • services liés au charme corporelle (prostitution, escort, érotisme, pornographie, etc.).
carte SIM et crédit téléphonique
Ne peuvent donner lieu à utilisation de la solution de paiement PayPlug, toutes les activités règlementées telles que la vente de cartes SIM, de crédits téléphoniques, le commerce d’armes même factices, les ventes aux enchères et bien d’autres encore.

Pourquoi choisir PayPlug au lieu d’une autre solution ?

La solution Payplug est préférable aux solutions à plusieurs égards. Elle se démarque déjà de la concurrence avec la protection Smart 3D Secure, judicieusement déployée chez les clients qui en veulent, à l’aide d’un algorithme d’intelligence artificielle. L’activation d’un compte se fait en l’espace de 48 heures ouvrées. La tarification est claire (sans frais cachés) et les fonctionnalités sont pensées pour répondre à l’ensemble des besoins de la clientèle. Lorsque le volume des transactions mensuelles devient très important (supérieur à égal à 50 000 €), le client peut demander un traitement sur mesure.

De plus, toutes les transaction sont sécurisées en témoigne la conformité à la norme PCI-DSS. Aussi, pouvoir envoyer des demandes de paiements par sms et email à ses clients est disponible chez Payplug mais rarement proposé aux utilisateurs des autres solutions. Par ailleurs, la parfaite réactivité des équipes séduit la clientèle et les partenaires commerciaux.

Laisser un commentaire