Prélèvement Sfam, à quoi cela peut-il correspondre ?

Il arrive parfois qu’un prélèvement sur votre compte se fasse à votre insu… Vous n’avez pas été prévenu, vous ne savez pas pourquoi et en plus, la communication est suffisamment hermétique que pour vous empêcher de déduire ce que c’est. C’est notamment le cas des prélèvements SFAM. Voici donc quelques informations utiles qui vous permettront de savoir ce que c’est et à quoi cela correspond.

Qu’est-ce que la SFAM ?

La SFAM fut créée en 1999. Il s’agit d’un courtier d’assurance, active dans le domaine des assurance affinitaire spécialisée dans les produits nomades, multimédias et optiques. En d’autres termes, elle crée et commercialise des produits d’assurance qui couvrent le service après-vente de ses partenaires.

smartphone
Les smartphones sont le premier débouché des assurances affinitaires proposées par la SFAM

L’optique de la société est que les contrats d’assurance comprennent trop de clauses d’exclusion, ce qui conduit la plupart des clients à ne pas être dans le cadre de la protection de l’assurance et donc d’être exclus de la garantie du produit qu’ils viennent pourtant d’acheter. Et dont le retour est alors impossible.

Avec la création de produits d’assurance qui couvrent l’après-vente, le client est mieux protéger. Surtout que de nombreux domaines évoluent très vite, comme c’est le cas pour la téléphonie mobile, la vente de matériel électro et multimédia, les produits optiques, etc.

La SFAM est une entreprise basée en France, mais dont les produits couvrent l’ensemble des payes européens.

La société assure depuis 2010 (année du lancement de la première assurance tous risques toutes causes), les smartphones, appareils multimédias, lunettes, objets connectés. Parmi les protections offertes aux clients, on retrouve :

  • l’assurance contre la perte
  • l’assurance contre le vol
  • les risques de casse
  • les risques d’oxydation des composants internes
  • la négligence est parfois également couverte

Pourquoi y -a-t-il un prélèvement SFAM ?

La SFAM ne prévient pas lorsqu’elle prélève un montant sur votre compte. Vous ne pourrez donc vous en apercevoir qu’après coup. Quand vous analysez vos extraits ou si vous vous demandez pourquoi votre solde a diminué. Mais il est inutile de prendre peur ou de paniquer.

En lieu et place, il faut comprendre ce qui se passe… Et notamment si vous n’avez pas fait un achat dans les jours qui ont précédé et qui pourraient avoir un lien. Par exemple, l’achat d’un nouveau smartphone… Ou un quelconque autre achat d’un montant plus élevé que d’habitude.

Car un prélèvement SFAM n’arrive jamais pour rien. Il est toujours en lien avec un achat effectué récemment.

Cela dit, il est difficile de circonscrire le type d’achat à un seul bien. Les produits d’assurance SFAM couvrent les téléphones portables, les multimédias comme les tactiles et les pc, les lunettes de soleil ou avec des verres correcteurs, etc. Même une inscription dans une auto-école peut être concerné !

C’est lors de cet achat, qu’un vendeur vous aura convaincu de souscrire à une assurance… Et c’est celle-ci que vous venez de payer à votre insu. En effet, lors de l’achat d’un électro ou d’une télé, ou d’un smartphone, ou n’importe quoi d’autre, il est maintenant d’usage de vous proposer une assurance. Les vendeurs des magasins sont tenus de vous en parler et de tenter de vous convaincre. cela signifie pour eux une commission, mais aussi pour l’enseigne.

Les enseignes ne créent pas les produits d’assurance, elles s’occupent de vous les revendre en passant pour l’intermédiaire (qui empoche la commission). Un cas identique est le financement des produits à crédit. En général, les enseignes possèdent un accord avec une centrale de crédits et s’occupent de créer les dossiers. A charge de la société de crédit, par la suite, de s’occuper du recouvrement.

Que faire si les prélèvements se répètent ?

Il peut arriver que les prélèvements se répètent encore et encore pendant des mois. Les montants n’étant pas extraordinaires, il est possible qu’ils passent inaperçus… Il vous faudra faire des recherches dans vos transactions pour connaître le montant exact prélevé.

Si les prélèvements vous semblent répétitifs, vous pouvez faire opposition auprès de votre banque sur ce prélèvement. Histoire de ne pas payer tant que vous n’avez pas tirer le fin mot de cette histoire. Evidemment, rien ne vous empêche de poursuivre l’assurance si vous êtes satisfait du service rendu et que cela répond à vos attentes.

Dans le cas contraire, vous devrez résilier votre contrat d’assurance… Ce que nous expliquons dans le paragraphe qui suit…

cash
Chaque mois, vous verrez un prélèvement apparaître sur vos extraits de compte.

Est-il possible de résilier son assurance SFAM ?

Oui, il est possible de résilier son contrat d’assurance SFAM. Et nous vous expliquons comment… Rien de plus simple. Il vous suffit de passer un coup de fil auprès de la société.

A l’autre bout du cornet, un conseiller vous répondra. Vous devez exposer votre problème et la solution que vous attendez.

Sachez que le service est gratuit et que le prix de l’appel est facturé au tarif normal en vigueur. Il n’y a pas de surcoût. De plus, vous pouvez les contacter par écrit, mais cette méthode prend plus de temps que la méthode téléphonique. Et surtout, afin de vous assurer d’une réponse, vous devez vous fendre d’une lettre recommandé avec accusé de réception pour prouver votre démarche en cas de litige…

De telles manières, votre contrat d’assurance sera in fine résilié. Et il n’y aura plus de prélèvements mensuels sur votre compte.

Lors de votre appel, vous devez fournir toutes vos coordonnées. Il est donc utile de les préparer. Les informations nécessaires sont :

  • vos noms et prénoms
  • l’adresse de résidence
  • le numéro de contrat
  • l’offre souscrite, càd. le type de contrat
  • l’adresse mail
  • le numéro de téléphone

Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez leur transmettre une copie du contrat.

Est-il possible de réclamer ou de contester un prélèvement SFAM ?

Tout à fait, il est possible de contester ou de réclamer en cas de non satisfaction d’un produit. Cela dit, il est plus difficile de réclamer un remboursement pour un montant déjà versé. Car celui-ci est en lien avec un contrat d’assurance signé et valide. Il vous sera donc difficile de récupérer votre argent.

Pour contester ou réclamer, vous pouvez faire appel au même service client, dont nous avons déjà précédemment parlé. Il s’agit d’une centrale d’appel avec de nombreux conseillers SFAM à votre disposition. Ils sont spécialement formés sur les produits d’assurance SFAM et pourront répondre à toutes les questions. La qualité des produits est une des préoccupations majeures de l’entreprise française, l’avis des clients compte donc énormément.

Si un client est mécontent, la SFAM met tout en œuvre pour répondre à sa demande.

Par exemple, dans le cadre d’une réclamation, il s’agit de poser clairement le problème et de trouver une solution ensemble. Il se peut que le produit ne soit pas adapté ou qu’il soit peu adapté à la situation du client. Le conseiller peut alors le rediriger vers un autre produit plus adapté.

SI vous n’êtes pas satisfait du produit, vous pourrez toujours résilier votre contrat d’assurance comme nous l’avons expliqué plus haut.

La contestation est un sujet plus compliqué. En effet, pour contester un prélèvement, il faut avoir une bonne argumentation. Car ce dernier se fait automatiquement lorsqu’un contrat est signé. Vous ne pourrez donc pas récupérer les sommes déjà versées et qui ont servi à couvrir un risque à un moment donné.

résilier contrat SFAM
Résilier un contrat SFAM peut se faire par simple appel téléphonique.

Quelles sont les garanties SFAM ?

La SFAM vous donne l’assurance de protéger vos produits électro et autres au travers d’une assurance. Par exemple, une assurance contre le vol ou contre les pannes de téléphone. Ces extensions de garantie comme on les appelle peuvent aller jusqu’à cinq ans pour certains risques.

En fonction du produit souscrit, vous pouvez aussi opter pour la géolocalisation, la sauvegarde te la récupération de données.

Parmi les produits les plus vendus, on retrouve notamment les protections contre :

  • le vol
  • la casse
  • l’oxydation es composants
  • la perte
  • etc.

Le contrat peut même prévoir une possibilité d’échange ou de reprise du téléphone.

La protection démarre en général 48 heures après la validation du dossier. C’est le temps nécessaire à la SFAM pour gérer le dossier et l’introduire dans leur système.

Si vous faites partie de ceux qui veulent tout protéger, il faut savoir que la SFAM protège les téléphones et l’électro, mais aussi les accessoires. C’est très utile pour les fans des derniers gadgets à la mode.

Une chose importante à retenir est la protection juridique qui est liée à votre dossier et qui vous permet d’avoir recours à un juriste au cas où vous auriez un ennui avec votre appareil. Dans les litiges devant les tribunaux, cela peut être très utile.

En ce qui concerne les produits d’optique, la SFAM propose une garantie contre la casse et le vol. Ce sont les deux grandes causes de pertes de lunettes et de nécessité de remplacement. Il est également possible de souscrire une assurance pour adapter les verres et les montures en cas de besoin. Pour ceux dont la vue évolue rapidement, c’est une offre intéressante.

Laisser un commentaire