Salaire journaliste

Salaire d’un journaliste

Par définition, le journaliste est un professionnel de la rédaction qui contribue au contenu d’un journal. Dans un sens plus large, c’est un véritable investigateur qui se tient au courant des actualités et des nouveautés, prenant bien soin d’analyser les sources de ses informations avant de les partager au public. Il s’agit sans nul doute d’un métier très passionnant qui peut chapeauter tous les domaines possibles et imaginables. Par ailleurs, un journaliste peut être généraliste ou se spécialiser dans une branche particulière. Dans tous les cas, il est nécessaire de justifier d’un certain parcours et de formations spécifiques pour faire carrière. Et qu’en est-il du salaire du journaliste ? Voici quelques éléments de réponses.

Qu’est-ce qu’un journaliste ?

Qui est-il ?

Du point de vue légal, le journaliste est une personne qui possède une carte de journaliste professionnel. Dans la réalité, il peut travailler pour divers organes, généralement une publication (paraissant tous les jours, toutes les semaines ou à une autre fréquence). Mais le journaliste peut également exercer dans un autre média comme la radio, la télévision sans oublier Internet.

Salaire journaliste
Le journaliste est détenteur d’une carte professionnel de journaliste

Travailler dans le monde du journalisme consiste à d’abord recueillir des informations, les rassembler, les analyser et les partager au public. Ce professionnel devrait être à l’aise dans le traitement et la manipulation des données pour captiver les lecteurs. En fonction de son poste, son statut et ses attributions, il peut réaliser d’autres tâches que la rédaction. Il est possible qu’il rédige qu’il fasse des reportages ou encore qu’il présente.

Deux possibilités s’offrent à ceux qui souhaitent s’orienter vers ce métier : travailler avec une agence de presse ou bien être indépendant et exercer en tant que pigiste. Dans le premier cas, son travail est diffusé sur des supports tels que la télévision, la radio, le web sans oublier les versions papier c’est-à-dire magazines et journaux. La seconde option consiste à collecter des données dans le but de les soumettre à une entreprise partenaire. La rémunération et le mode de paiement diffèrent dans les deux cas.

Quelles sont ses missions et ses obligations ?

Assurer la véracité de l’information

Une information publiée devrait non seulement être de qualité, mais aussi de source sûre. Le journaliste doit approfondir ses sujets et bien traiter son sujet pour garantir la fiabilité des données et éviter de créer des troubles. Il utilise plusieurs moyens dans sa collecte :

  • Interview ;
  • Enquête ;
  • Documents ;
  • Dépêches ;
  • Vidéo.

Après avoir recueilli un maximum d’informations, ce professionnel fait en sorte d’analyser et de hiérarchiser les sources pour que le public comprenne facilement l’article. Il le rédige lui-même et s’assure que rien n’est changé à la publication.

Dans tous les cas, le journaliste doit organiser son emploi du temps et organiser ses horaires de manière à être performant dans son travail. Ce professionnel est plutôt libre de choisir ses horaires, mais doit bien gérer ses journées. Par ailleurs, il doit disposer d’un minimum d’équipements pour travailler dans les meilleures conditions.

Quel genre de contenu propose-t-il ?

Le public porte plus d’attention aux articles faciles à comprendre qu’aux textes compliqués. Néanmoins, il faut également tenir compte du public ciblé. Ainsi, les écrits pourront être techniques, voire compliqués si la publication est destinée à un public d’experts. A contrario, il est préférable de garder un langage facile à comprendre pour un texte destiné au grand public. Justement, il est essentiel qu’un journaliste sache s’adapter à ses lecteurs, l’objectif étant d’être lu et de bien faire passer tel ou tel message.

Avoir un carnet de contacts bien fourni

Le journaliste se doit d’avoir un carnet de contacts bien fourni : cela facilite grandement son travail. En effet, il peut compter sur son réseau pour rester informé des dernières nouveautés et des actualités intéressantes. Il lui est également plus facile de multiplier les sources et optimiser la fiabilité des informations. Avoir des contacts augmente les chances d’obtenir des scoops ou des interviews que ce soit sur le plan politique, social, le sport, ou encore la culture et bien d’autres encore.

Produire des articles variés

Un bon journaliste est capable de produire des contenus diversifiés. D’ailleurs, il a l’occasion d’étudier plusieurs styles journalistiques au cours de sa formation. D’où sa capacité à rédiger des articles de presse ou des chroniques dans différents domaines (le cinéma, le jardinage, la décoration, la musique…). Son rôle est de produire des billets d’opinion lorsqu’il est éditorialiste. S’il est reporter, ses articles tournent autour de l’actualité.

Salaire journaliste
Le journaliste produit différents types de contenus

Quels sont les domaines d’intervention du journaliste ?

Le métier de journaliste est, contrairement à certaines idées reçues, très varié. En général, une personne souhaitant faire carrière dans cet univers a la possibilité de choisir parmi l’un des secteurs ci-après d’activité selon sa spécialité et ses prédilections :

  • Presse écrite : journaux périodiques, nationaux et régionaux, magazines ;
  • Presse audiovisuelle : télévision, radio ;
  • Presse multimédia ;
  • Agence de presse : photographique, spécialisée et généraliste ;
  • Indépendant ou pigiste.

Journaliste radio

Cet animateur d’émissions radiophoniques se charge de la transmission de diverses informations de façon périodique sur une ou plusieurs fréquences selon son contrat. Deux options s’offrent à cette personne. La première consiste à s’orienter vers le travail sur le terrain en collectant des informations et en faisant des interviews. Pour la seconde, le journaliste est recruté dans le but précis de présenter des journaux.

Envoyé spécial

Cette personne part en mission pour couvrir un évènement particulier dans une autre région ou à l’étranger en fonction des besoins et du programme de l’agence de presse à laquelle il est rattaché. Le journaliste a alors l’occasion d’offrir un reportage personnalisé d’une occasion spéciale.

Journaliste d’une presse nationale ou régionale

Il est chargé de rédiger des articles de qualité après avoir collecté des informations généralistes. Il met alors à profit sa culture générale, sa capacité d’analyse et de synthèse. Il s’agit ici de journalistes expérimentés qui sont sollicités par de grands quotidiens comme Libération, Le Monde ou encore Figaro. Dans le cas d’une presse régionale, ce professionnel est plutôt proche de ses lecteurs et devient un véritable influenceur local.

Journaliste TV

Le journaliste TV dévoile les informations à relayer pendant un laps de temps déterminé. En plus de faire preuve de concision, il est également tenu d’énoncer clairement les actualités à partager. Il est responsable de la recherche, de la documentation et de l’analyse et collabore avec d’autres personnes pour préparer l’émission ou le journal télévisé.  

Rédacteur

Il est responsable de A à Z de la publication d’un sujet. Il rassemble et traite les données concernant ce dernier avant de diffuser l’article sur la presse. Au-delà des capacités rédactionnelles, ce métier exige d’avoir un esprit de recherche et une bonne dose de culture générale.

Journaliste web

C’est un journaliste qui exerce son travail sur le Web. Au-delà de l’écriture proprement dite, il doit également maîtriser les subtilités d’Internet, notamment de divers liens vers les documents. Par ailleurs, il peut utiliser des images ou des vidéos pour agrémenter son travail. Une fois de plus, la capacité d’analyse est indispensable et les informations doivent être partagées de façon rapide, mais avec beaucoup de rigueur.

Journaliste sportif

Comme tout autre journaliste, il maîtrise l’art de rédiger des articles pour relayer une information, une nouvelle, une actualité. Son plus réside dans sa grande culture générale sportive et ses connaissances approfondies dans ce domaine qui lui permettent d’émettre des avis, des analyses et même des critiques. Il peut collaborer soit avec la presse écrite, la radio, une chaîne télévisée ou publier sur Internet.

Secrétaire de rédaction

Cette personne se charge de la vérification de la forme et du fond d’un article avant sa publication. Elle garantit la bonne qualité rédactionnelle en relisant et corrigeant les textes de ses collaborateurs. Il lui revient également d’optimiser la mise en page des articles afin que ceux-ci soient attrayants et convaincants.  

Salaire journaliste
Le métier de journaliste est très vaste, allant de la secrétaire de rédaction au journaliste-présentateur

Pigiste

L’indépendance fait la plus grande particularité de ce journaliste. Il ne travaille pas au sein d’une agence de presse, mais obtient ses contrats en collaborant directement avec des entreprises telles que les quotidiens ou les sites web. Sa rémunération dépend de son volume de travail. Plusieurs possibilités s’offrent à lui : rédiger des articles, faire un reportage ou encore des vidéos.

Quel est le salaire d’un journaliste ?

Rémunération globale en fonction des organes de presse

Pour avoir une petite idée de la rémunération globale des journalistes, l’on distingue principalement la presse écrite, la radio et les agences de presse. Voici une fourchette de salaires sachant que les montants sont amenés à évoluer au fil du temps :

  • 1 150 à 4 100 euros nets par mois ;
  • Radio privée : environ 1 185 à 2 000 euros nets par mois ;
  • Agence de presse : 1 600 à 2 900 euros nets par mois ;

Peu importe l’organe de presse concerné, les présentateurs vedettes ont généralement droit à un traitement de faveur, pouvant prétendre à un salaire allant de 15 000 à 45 000 euros nets par mois.

Barème de salaire des journalistes en 2019

Depuis le 1er janvier 2019, le salaire journaliste brut est défini selon un barème minimum de rémunération. Voici un aperçu :

  • Les stagiaires de 1ère et de 2ème année : allant de 1 520 à 1 540 euros.
  • Les nombreux échelons de rédacteurs : allant de 1 550 à 1 900 euros ;
  • Les différents secrétaires de rédaction : allant de 1 590 à 2 000 euros ;
  • Les reporteurs : avoisinant les 1 590 euros ;
  • Les différents chefs de rédaction : allant de 1 900 à 2 600 euros ;
  • Le directeur des rédactions : avoisinant les 2 600 euros. 

Conclusion

Le métier de journaliste est très vaste. Autrefois, il était surtout associé à la presse écrite, à la radio et à la télévision. Aujourd’hui, il y a également les professionnels qui exercent principalement sur Internet. Dans tous les cas, ces experts de l’information peuvent couvrir des domaines très variés. Quant à leur rémunération, celle-ci dépend de leurs organes de presse, leur statut (salarié ou pigiste) sans oublier leur popularité qui peut avoir une influence importante.

Laisser un commentaire