salle de sport

Salle de sport : faut-il mieux lancer sa propre salle ou être en franchise ?

Le fitness et la musculation ont le vent en poupe ! Si le marché du fitness était en berne au début des années 2000, il connaît actuellement une croissance fulgurante. En 2016, les Français étaient 5,5 millions à fréquenter les salles de sport, faisant partie des champions du podium, avec l’Espagne et l’Italie. Mais si les franchises sont la pierre angulaire de la croissance du marché, sont-ils toujours avantageux ? Autrement dit, vaut-il mieux lancer sa propre salle ou adhérer à une franchise ? Réponses dans cet article.

Ouvrir sa propre salle de sport : un investissement considérable

La création d’une salle de fitness implique toujours un investissement conséquent. Et pour cause, une salle de sport doit être suffisamment spacieuse pour contenir les matériels utilisés par les adhérents, ce qui implique une surface minimum de 400 m2 (jusqu’à 1 000 m2 pour certaines configurations).

Outre l’aspect immobilier, l’équipement ne sera pas non plus négligeable. En plus de coûter relativement cher, le matériel doit aussi être renouvelé régulièrement puisqu’il est soumis à une utilisation intensive par les adhérents. De plus, il faut évidemment équiper la salle en installations sanitaires : vestiaires, douches… À celles-ci s’ajouteront des équipements high-tech pour les cours, ainsi que des espaces de détente.

Par ailleurs, pour ouvrir une salle de sport, il faut aussi faire appel à des coachs sportifs dont la spécialisation dépend du concept. Suivant les horaires d’ouverture, le nombre de salariés peut grimper, ce qui augmentera automatiquement la facture initiale de l’installation.

Certes, la démarche d’ouverture d’une salle de sport coûte cher, mais l’investissement initial est vite amorti. Le retour sur investissement est rapide, sachant qu’une salle de sport peut gagner jusqu’à 700 euros par an et par sportif. De plus, le modèle économique du low cost, lancé par les acteurs du fitness, permet de réduire la note : il est ainsi possible de faire tourner une salle de sport sans aucun coach sportif (grâce à l’utilisation de coachs virtuels sur écran géant). De son côté, le parc de produits de sport peut être alimenté auprès des grands distributeurs du marché. Les boutiques de produits de musculation comme Optigura proposent, par exemple, des formules d’achat très avantageuses pour les propriétaires de salles de sport.

salle de sport

La franchise pour ouvrir sa salle de sport

Depuis les années 2000, les grands groupes de fitness proposent la franchise pour vous aider à ouvrir votre salle sans dépenser beaucoup de sommes. Seulement, il y a quelques conditions : vous devez être passionné par le sport et posséder des compétences en gestion et organisation. Certaines franchises exigent également de bonnes capacités en management ainsi qu’en communication et service client. La démarche pour l’ouverture en franchise est simple :

  • trouver une salle suffisamment spacieuse pour accueillir vos premiers clients ;
  • choisir l’enseigne adaptée à vos besoins, en prêtant attention aux services qu’elle propose (cours collectifs, cours personnalisés, qualité d’équipements, services connexes comme le spa et la thalasso) ;
  • constituer votre apport personnel (dont le montant varie suivant les réseaux) et verser le droit d’entrée ainsi que la redevance de fonctionnement.

Laisser un commentaire