Quel est le tarif pour un babysitter ?

Quel est le tarif pour un babysitter ?

Faire appel à un babysitter est indispensable lorsque les parents travaillent ou sortent pendant un moment alors qu’ils n’ont personne pour garder les enfants. C’est là qu’intervient ce gardien d’enfants dont la mission est d’occuper et surtout surveiller les petits jusqu’au retour des grands. Quel est le tarif à prévoir pour une telle prestation ?

Qui est le babysitter ?

Pourquoi un babysitter ?

Un babysitter est une personne sollicitée pour s’occuper d’un ou de plusieurs enfants de façon régulière ou occasionnelle. Plusieurs missions lui sont attribuées, mais celles-ci entrent toutes dans le cadre de la surveillance des petits.

Tarif babysitter
Une babysitter s’occupe d’un enfant en l’absence des parents

Deux options sont possibles, en fonction de la demande des parents : travailler à domicile ou à l’extérieur lorsque la famille effectue une sortie.

Auparavant, le babysitting était volontiers pris en charge par des étudiants durant leur temps libre dans le but d’ « arrondir les fins du mois ». Certes, cette « tradition » perdure, mais depuis quelques années, beaucoup de personnes suivent désormais des formations particulières et affichent un profil idéal pour mener à bien cette mission.   

Quelles sont ses missions ?

Le babysitter s’occupe des enfants à la place de parents momentanément absents. Ces derniers établissent une liste des tâches à effectuer jusqu’à ce qu’ils reviennent. Le baby-sitter se charge de différentes missions :

  • Déposer et récupérer les enfants à l’école ;
  • Les conduire vers leur activité extrascolaire ;
  • Les habiller et faire leur toilette ;
  • Préparer et donner leur repas ;
  • Les aider dans leurs devoirs ;
  • S’amuser avec eux ;
  • Faire part à un adulte en cas d’éventuel problème ;
  • Les garder toujours propres ;
  • Proposer des animations et des jeux pour les distraire ;
  • Les surveiller constamment ;
  • Les mettre au lit.

Quel est le tarif d’un babysitter ?

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Lorsqu’il s’agit d’évaluer le tarif d’un babysitter, l’on a tendance à penser immédiatement au SMIC, mais d’autres éléments entrent également en ligne de compte.

D’abord, la localisation géographique est essentielle et le tarif proposé varie en fonction de la région. Le meilleur moyen de connaître les prix pratiqués serait de se renseigner auprès des familles qui ont recours au service de baby-sitting.

Ensuite, l’âge du gardien d’enfants peut également faire varier le salaire. Le coût d’un babysitter âgé entre 14 à 16 ans peut aller jusqu’à 20 % de moins que le SMIC. S’il est âgé de 17 à 18 ans, elle peut percevoir jusqu’à 10 % de moins que le SMIC.

Enfin, il est important de savoir que le tarif babysitter horaire est rarement proportionnel au nombre d’enfants gardés. Celui-ci ne va pas être multiplié par trois s’il faut garder trois bambins. La rémunération diminue, par ailleurs, s’il s’agit de garder les enfants durant la nuit. En effet, il s’agit pratiquement d’une mission de surveillance, car les enfants dorment déjà et sont inactifs. Enfin, il est tout à fait possible que les parents décomptent les repas offerts, surtout s’il s’agit d’une garde de plusieurs jours (en vacances par exemple).

Comment définir le tarif d’un babysitter ?

Deux possibilités de rémunération du babysitter s’offrent à vous : à l’heure et/ou forfaitaire. Le tarif horaire minimal est d’environ 10 euros en 2019. Néanmoins, il peut varier en fonction de la mission.

Le tarif horaire comprend non seulement le salaire, mais aussi les frais de transport et les indemnités de repas. Cette tarification convient aux parents qui ont besoin d’un babysitter de façon occasionnelle ou pendant une courte durée. Seules les heures travaillées sont payées.

La seconde formule, c’est-à-dire le tarif forfaitaire, est avantageuse pour les parents souhaitant payer un montant fixe et clairement défini d’entrée de jeu. Il est établi à l’avance entre les deux entités c’est-à-dire l’adulte et le babysitter. Dans ce cas-ci, il est également possible de définir à l’avance les horaires et les temps de repos du babysitter.

Tarif de jour et tarif de nuit

Le tarif d’un babysitter travaillant en cours de journée s’évalue en fonction du SMIC et des critères cités ci-dessus. Vous avez la possibilité d’avoir recours à un service de babysitting soit à domicile soit à l’extérieur.  

Tarif babysitter
Le tarif d’un babysitter dépend de ses horaires

Prévoyez un paiement à l’heure ou au forfait, à votre guise. A souligner que le tarif est forcément plus élevé si vous vous orientez vers une agence pour le recrutement.

Faire du baby-sitting durant la nuit c’est-à-dire entre 22 h et 7 h du matin est rémunéré autrement, d’autant plus que l’enfant dort. Ce service convient aux parents souhaitant sortir durant ces heures et qui ont besoin d’une personne compétente pour la surveillance de leur petit. Il s’agit alors d’une « présence responsable ». Le babysitter dépense moins d’énergie durant cette période, mais doit toutefois rester éveillé et attentif.

Il est de coutume de payer 2/3 du SMIC durant les heures de sommeil des bouts de chou. Le tarif habituel s’applique pendant les périodes où ces derniers sont éveillés.

Tarif jour férié

Le babysitter qui travaille durant les jours fériés est payé plus. Il faut prévoir une majoration d’environ 50 à 70 % lors du Nouvel an, de la St Sylvestre ou encore à Noël. Il est recommandé de bien se mettre d’accord sur le salaire avant de s’engager dans un « partenariat » pour éviter tout malentendu.

Comment devenir un babysitter ?

Exercer le métier de babysitter ne requiert pas de compétences ou de diplômes particuliers. Néanmoins, les candidats à cette mission doivent présenter des qualités comme la patience et surtout doivent aimer les enfants. Par ailleurs, les personnes disposant de certains certificats ou diplômes ont encore plus de chances d’être recrutées :

  • CAP ou BEP : filière petite enfance ;
  • BAFA ou Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur ;
  • CQP ou Certificat de Qualification Professionnelle ;
  • PSC1 ou Prévention et Secours Civique niveau 1.

Le babysitter apporte un soutien précieux aux parents en quête d’une personne pour garder et surveiller leurs enfants. Cette mission est menée en contrepartie d’une rémunération établie à l’avance. En 2019, le tarif minimum est d’environ 10 euros et peut être majoré ou minoré en fonction des conditions de travail.

Laisser un commentaire