Comment faire un bon placement en bourse ?

Un placement en bourse comporte toujours un risque. Rien n’est acquis et une moins-value est toujours possible. Un bon placement, c’est un placement stable et qui rapporte. Or, cela, on ne peut le savoir qu’après avoir investi. Alors, comment trouver le produit qui fera profiter d’une belle plus-value ?

Définir ses objectifs

Un bon placement doit forcément être bon par rapport à une échelle de valeur. C’est pourquoi, il faut convenir de ses objectifs préalablement. Souhaite-t-on jouer la sécurité ou est-on prêt à prendre quelques risques ? La sécurité se paie forcément et les rendements seront moins performants. C’est ce qu’on appelle une attitude défensive ou agressive, selon son choix. Sachant qu’il existe tout un panel de choix intermédiaires.

A cela s’ajoute la durée, A-t-on une vue court-termiste ou est-on prêt à investir dans la durée ? De 5 à 10 ans et est-on capable de se passer de son argent durant cette période pour ne pas perdre une partie de sa valeur si on la retire avant. Pensons, par exemple, à des bons d’Etat qui ont une échéance fixe…

Un bon placement doit allier sécurité et rendement

Choisir son placement

Il existe des milliers de façons de placer son argent. Des bons d’Etat aux matières premières, on a l’embarras du choix. Mais il faut réfléchir avant tout aux valeurs avec lesquelles on a des affinités.

Si les banques proposent désormais des placements durables, c’est pour répondre à une demande particulière de personnes qui souhaitent investir de la sorte. En excluant de facto des entreprises comme les fournisseurs d’armes, les fabricants d’alcool ou les compagnies pétrolières.

Parmi les placements, on peut distinguer :

  • Les actions. Elles dépendent des performances d’une entreprise, de sa capacité à s’améliorer dans un avenir proche. Par exemple, le rebond de l’industrie du jeu vidéo en avril 2020. Mais on n’est pas exempté d’une chute macro-économique.
  • Les obligations. Le plus souvent, cela s’apparente à prêter de l’argent à un état ou une institution. Le risque est quasi nul, mais l’argent bloqué. Parfois, cela peut rapporter gros, mais dans la conjoncture actuelle, les taux sont très faibles. Ou alors, il faut prêter à des pays moins « secure » avec des notations B ou moins.
  • Les matières premières. Ces dernières peuvent rapporter gros, mais on peut également perdre beaucoup. Pour cela, il faut suivre le marché quasi quotidiennement et investir dans des valeurs quand elles sont dans un creux.

Un rendement qui rapporte

Pour qu’un placement rapporte, il faut qu’il ait une marge de progression. Et pour le découvrir, la lecture et l’analyse sont les seules clés du succès. Un site comme https://actufinance.fr/investir-en-bourse/ peut renseigner à ce sujet. Un point de départ est de regarder les valeurs en baisse et qui sont capables de remonter, comme le baril de brut quand il subit une chute brutale. A plus long terme, le placement dans l’immobilier est généralement un bon plan qui apporte toujours une plus-value.

Laisser un commentaire