Immobilier neuf & crise économique liée au COVID-19 : à quoi s’attendre ?

Le monde entier est actuellement impacté lourdement par l’épidémie de COVID-19. Parmi les secteurs qui s’attendent à une facture salée : l’immobilier neuf.  Malgré le fait que l’Hexagone se mobilise entièrement pour faire face à cette pandémie, force est de constater que le COVID-19 n’épargnera pas l’économie. Entre le ralentissement considérable du marché, la baisse des nouvelles offres ainsi que la baisse du pouvoir d’achat, des impacts importants seront à prévoir. Que sont-ils ? Zoom sur la situation. 

Des retards prévus pour la livraison et les chantiers en cours 

C’est la nouvelle qui vient de tomber : les mesures de confinement vont encore durer jusqu’au 11 mai prochain. Il est donc certain que des impacts considérables sur la date de livraison de logements neufs seront à prévoir. Pour l’instant, il est encore trop tôt pour mesurer précisément l’ampleur des retards de chantier et de livraison.

Toutefois, l’on peut attester que l’ensemble des constructions sera perturbé.  Pour preuve, 95 % des chantiers de logement collectifs sont à l’arrêt, dès l’annonce des mesures de confinement le 17 mars 2020 dernier. Plusieurs grands chantiers (dont celui du Village Olympique des JO de 2024) ont, également, été suspendus. En théorie donc, les chantiers pourront reprendre, petit à petit, d’ici quelques semaines, pour limiter l’impact économique laissé par la crise sanitaire. 

Et les futurs propriétaires ? 

Vous envisagez de déménager et consultez les annonces pour des appartements de 2 à 5 pièces ? Que vous soyez sur le point d’acheter un logement ou de signer un contrat de réservation, il va sans dire que la situation difficile que nous traversons, actuellement, est source de plusieurs grandes interrogations. Aujourd’hui, la plupart des agences commerciales ainsi que des promoteurs immobiliers ont fermé. Toutefois, pour que vous puissiez avoir l’esprit tranquille et que votre expérience d’achat soit tout de même bonne, certaines agences continuent à prodiguer leur service par téléphone, mail ou visioconférence.

Seul hic : la signature électronique n’est pas encore très commune. Ainsi, les délais juridiques de certains dossiers seront, également, retardés. Mais depuis le 4 avril 2020, un décret officiel annonce que les actes notariés signés à distance sont légaux. Cette décision se rapporte à la décision du Ministère de la Cohésion des territoires de maintenir l’activité immobilière malgré la crise actuelle. Attention, pour le moment cette décision n’est de mise que durant cette période d’urgence sanitaire.

Intérieur d'un appartement

Préparation d’un déménagement dans un logement neuf 

Selon le ministère de l’intérieur : « les déménagements sont autorisés jusqu’à nouvel ordre, mais doivent être limités aux besoins stricts ». Mais, dans la pratique, l’on constate que :

  • 95 % des entreprises de déménagement ont suspendu leurs activités dès l’annonce du confinement
  • La location des voitures utilitaires ainsi que des matériaux de déménagement est, également, suspendue

La préparation d’un déménagement peut donc être problématique en cette période. Autre cas qui peut poser problèmes : aucune dérogation n’a été prononcée quant à la réglementation des loyers. Pour la location d’un logement neuf, le ministère de la Cohésion des territoires incite les particuliers à trouver un accord à l’amiable.

Laisser un commentaire