Salaire d’un agent de maîtrise

Un agent de maîtrise a pour principale mission est d’assurer, contrôler et suivre l’exécution dans les normes et délais des travaux pris en charge par des entreprises spécialement mandatées pour cela. En tant que tel, il est amené à encadrer le travail de nombreux ouvriers dans divers domaines comme le bâtiment, la logistique, la restauration ou encore l’environnement. Qu’en est-il de son salaire ? La réponse dans cet article.

Quel est le salaire d’un agent de maîtrise ?

Plusieurs critères définissent la rémunération d’un agent de maîtrise, notamment son échelon et le secteur dans lequel il opère (public ou privé). Les salaires indiqués ci-dessous correspondent au barème de l’année 2020.

Salaire agent de maîtrise
Le salaire d’un agent de maîtrise peut varier suivant son ancienneté

Combien gagne un agent de maîtrise dans la fonction publique ?

Avant tout, il convient de souligner que l’agent de maîtrise devient agent de maîtrise principal en cumulant les années d’exercice. Il existe alors 13 échelons que ce fonctionnaire peut gravir tout au long de sa carrière.

Voici les rémunérations correspondant à chaque échelon pour un agent de maîtrise « simple » :

  • 1 : environ 1540 € ;
  • 2 : environ 1560 € ;
  • 3 : environ 1580 € ;
  • 4 : environ 1610 € ;
  • 5 : environ 1660 € ;
  • 6 : environ 1710 € ;
  • 7 : environ 1780 € ;
  • 8 : environ 1830 € ;
  • 9 : environ 1880 € ;
  • 10 : environ 1940 € ;
  • 11 : environ 2010 € ;
  • 12 : environ 2090 € ;
  • 13 : environ 2190 €.

Il existe 10 échelons pour l’agent de maîtrise principal :

  • 1 : environ 1610 € ;
  • 2 : environ 1660 € ;
  • 3 : environ 1730 € ;
  • 4 : environ 1810 € ;
  • 5 : environ 1890 € ;
  • 6 : environ 1970 € ;
  • 7 : environ 2020 € ;
  • 8 : environ 2090 € ;
  • 9 : environ 2190 € ;
  • 10 : environ 2310 €.

Combien gagne un agent de maîtrise dans le privé ?

Les conditions salariales d’un agent de maîtrise qui opère dans le privé varient d’un secteur à un autre. Il est défini en fonction des conventions collectives. En tout cas, il perçoit un salaire brut mensuel approximatif allant de 1 500 à 2 300 €.

Plusieurs paramètres entrent en jeu dans l’élaboration de ce statut notamment les qualifications, le niveau d’étude et la place hiérarchique au sein de l’entreprise.

Comment devenir un agent de maîtrise ?

Un candidat au métier d’agent de maîtrise passe par plusieurs étapes, et doit notamment passer divers concours d’entrée.

Quelles formations ?

Une formation spécifique pour devenir un agent de maîtrise n’existe pas. Le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) est le minimum recommandé pour ceux qui veulent exercer ce métier. Acquérir ce type de diplôme technique et professionnel de niveau V permet notamment de passer les concours.

De nombreux centres proposent des cours de préparation pour les candidats qui prévoient de passer les concours d’entrée dans la fonction publique. Cette occasion s’avère intéressante pour mieux se préparer aux sujets présentés lors des examens.    

Comment passer un concours externe pour devenir agent de maîtrise ?

Ces concours d’entrée s’adressent aux candidats justifiant de deux diplômes comment le CAP et/ou BEP (Brevet d’Études Professionnelles). Ils ont donc bénéficié d’une formation technique et professionnelle.

Un concours externe pour devenir agent de maîtrise se passe en 2 étapes. En premier lieu, le candidat effectue 2 épreuves écrites pour évaluer son admissibilité. Chacune d’elles dure aux alentours de 2 heures. Il est tenu de résoudre un cas-type sous la forme d’un problème qu’il pourrait rencontrer en service. Il traite ensuite un examen de mathématiques.

Salaire agent de maîtrise
Il faut passer un concours pour devenir agent de maîtrise

En second lieu, le candidat passe une épreuve d’admission pendant une quinzaine de minutes. Elle se présente sous la forme d’un entretien. L’objectif des recruteurs est de définir le comportement de la personne lorsqu’elle sera en situation. Cela permet d’évaluer entre autres sa personnalité s’il est engagé. Différents critères sont alors évalués :

  • Sa capacité d’intégration ;
  • Sa motivation ;
  • Son intelligence ;
  • Son hygiène ;
  • Son niveau de sécurité ;
  • Son adaptation.

Comment passer un concours interne pour devenir agent de maîtrise ?

Le concours interne cible les personnes qui travaillent déjà dans la fonction publique, les agents publics et contractuels. Ces candidats doivent avoir travaillé au minimum 3 années de service au niveau d’un secteur public le 1er janvier de l’année en cours. Ils doivent occuper un poste technique équivalant à la catégorie C.

Le candidat passe un concours en deux étapes. En premier lieu, il effectue un examen d’admissibilité d’environ 2 heures. Il est tenu de répondre à un questionnaire et/ou à compléter un tableau ou bien un graphique. L’objectif est d’évaluer ses connaissances techniques en fonction de la spécialité qu’il a choisie. Plusieurs thématiques sont susceptibles d’être abordées comme des sujets relatifs à la sécurité par exemple.  

En second lieu, le candidat réalise un examen d’admission. Il effectue un entretien pendant une quinzaine de minutes. Cet examen oral se fait en 2 étapes. D’abord, il parle de son expérience professionnelle en fonction des questions qui lui sont posées. Ensuite, il expose sa motivation et son avis vis-à-vis de la profession. Il dévoile ses compétences en matière d’encadrement d’employés étant donné que ce sera son rôle principal une fois en service.

Qu’est-ce que le troisième concours ?

Le troisième concours cible les candidats en service pendant au moins 4 ans dans une activité professionnelle privée, en tant que mandataire en collectivité ou encore en tant que responsable dans une association.

Salaire agent de maîtrise
Le troisième concours permet d’accéder au métier d’agent de maîtrise

Un entretien oral en 2 étapes fait office de concours pour cette catégorie de candidat. D’abord, l’intéressé évoque son expérience dans l’univers professionnel. Diverses questions lui sont posées pour mieux cerner son profil. En tous cas, cela reste méconnu jusqu’au jour J.

Ensuite, le candidat est évalué sur ses aptitudes et sa motivation vis-à-vis des missions d’un agent de maîtrise. Ses capacités professionnelles sont appréciées durant l’entretien. Il devra également parler de sa stratégie pour encadrer et diriger des fonctionnaires de catégorie C. L’examen dure une quinzaine de minutes.

Comment devenir agent de maîtrise avec la promotion interne ?

La promotion interne constitue également un moyen pour devenir un agent de maîtrise interne depuis le 1er janvier 2017. Cette opportunité est ouverte aux :

  • Adjoints techniques territoriaux et des centres d’enseignement justifiant d’une ancienneté de plus de 7 ans dans un ou plusieurs emplois techniques ;
  • Adjoints techniques principaux de première ou de seconde classe avec une expérience professionnelle d’au moins 9 ans dans un ou plusieurs emplois techniques.

Quel est le profil requis pour passer les concours pour devenir agent de maîtrise ?

Les conditions à remplir

Les candidats qui remplissent les conditions ci-dessous peuvent accéder au concours pour exercer le métier :

  • De nationalité française ou citoyen d’un État membre de l’Union Européenne ;
  • Homme ou femme âgé(e) de plus de 16 ans ;
  • Disposant d’un casier judiciaire vierge ;
  • Jouissant des droits civiques ;
  • Remplissant les obligations des services de l’État dans lequel le candidat est citoyen ;
  • Présenter les conditions physiques exigées ;
  • Posséder un titre ou un diplôme de niveau V de l’enseignement technique.

Quelles spécialisations ?

De nombreuses spécialisations permettent d’accéder au métier d’agent de maîtrise :

  • Environnement et hygiène ;
  • Espaces naturels et espaces verts ;
  • Bâtiments ;
  • Travaux publics ;
  • Voirie ; 
  • Restauration ;
  • Logistique et sécurité ;
  • Mécanique, électronique, électromécanique, électrotechnique ;
  • Techniques de la communication et des activités artistiques.

Quelles sont les missions et qualités d’un agent de maîtrise ?

Ses missions

Un agent de maîtrise est chargé de réaliser plusieurs missions notamment :

  • La surveillance : il doit assurer le suivi de la réalisation des travaux confiés aux ouvriers, techniciens, salariés, etc. ;
  • L’encadrement des autres agents de maîtrise ou des fonctionnaires des cadres d’emplois techniques de groupe C : le professionnel travaille directement sur le terrain pour aide ses collaborateurs en réalisant des maquettes ou dessins ;
  • La formation de l’équipe : il dirige les ateliers d’un chantier pour mener à bien les activités à faire et apporte son aide en cas de nécessité ;
  • La vérification : il garantit que les travaux soient effectués dans des normes d’hygiène et de sécurité.

Ses qualités

En plus de remplir les conditions générales requises et passer les concours, il faut avoir certaines qualités :

  • Avoir le sens de l’organisation : des tâches à différents niveaux (logistique, sécurité, administratif, etc.) lui seront confiées et il s’assure que tout se déroule dans le respect des délais ;
  • Savoir animer et motiver une équipe : son rôle est de diriger le personnel donc il faut qu’il arrive à se faire respecter et construire une bonne relation avec ses collaborateurs ;
  • Disposer de connaissances techniques : il doit maîtriser les outils informatiques, applications professionnelles, logiciels, internet puisqu’il est censé être « l’homme de la situation ».

Laisser un commentaire