Région parisienne : le boom des coworking et des locations de bureau en chiffre

Inventé aux États-Unis dans les années 2000, le coworking se développe de manière exponentielle en France. Pour preuve, en 2016, il y avait seulement que 600 espaces dans toute la France. Trois ans après, on compte presque 1 700 locaux disponibles. Cependant, à cause de la crise du coronavirus en 2020, l’expansion du concept a connu un arrêt temporaire. Toutefois, cela semble revenir à la hausse. Focus sur ce phénomène, avec des chiffres à l’appui. 

Le coworking : une tendance en forte croissance malgré la crise du coronavirus 

Dès le début de l’année 2020, la crise sanitaire qui a touché la planète entière a causé l’arrêt de plusieurs activités. De milliers de personnes ont perdu leurs emplois. Elles ont alors essayé de devenir des freelances pour faire face à la situation. Beaucoup ont réussi et n’ont pas l’intention de retourner travailler au sein d’une entreprise. Selon les derniers chiffres, il y aurait plus de 950 000 milles indépendants rien qu’en France. 

Ces professionnels ont besoin de lieux de travail pour améliorer leurs efficacités. Ainsi, la meilleure solution qui s’offre à eux est le coworking. A titre de rappel, c’est le partage d’un local par plusieurs spécialistes de différents horizons. Cela permet ainsi de réduire le coût de location et de mutualiser certaines dépenses. Vous pouvez louer un bureau à Paris via Flexas.com.

Quels sont les leviers de croissance du coworking en région parisienne ? 

Le coworking demeure très attrayant pour des milliers d’entreprises et de professionnels dans la région parisienne. En effet, ce concept permet d’économiser de l’argent tout en disposant d’un espace de travail confortable. En outre, la propagation de ce phénomène est également accentuée par plusieurs facteurs comme : 

  • Une progression rapide des technologies qui permettent de travailler à distance (augmentation significative du débit internet). 
  • Un développement rapide du service de livraison dans les commerces et dans la restauration : il est plus facile pour les professionnels de commander des plats sans sortir de l’espace coworking. 
  • L’essor de la Net economie, grâce à l’internet, de nouveaux métiers liés aux réseaux sociaux, au deep learning, au coaching web, au SEO ont fait leurs apparitions. Des centaines de startups se sont lancés dans ce domaine, ce qui explique le recours au coworking.
Coworkeuse

Quelles sont les perceptives d’avenir du coworking ? 

 Par rapport à la location d’un bureau conventionnel, le coworking présente un intérêt majeur. Selon les analystes, les entreprises/professionnels peuvent faire une économie d’environ 40 % des dépenses immobilières en ayant recours au coworking. Cela permet de dire d’emblée que le concept aura encore de beaux jours devant lui. D’ailleurs, le gouvernement souhaite encourager l’installation des lieux de coworking dans les grandes métropoles comme Paris ou Lyon. 

D’ici 2030, on estime une augmentation de 10 % du coworkiong. Ce chiffre s’explique par les avantages apportés par ce nouveau concept : 

  • Gain de productivité : les matériels employés dans le coworking sont à la fois ergonomiques et adaptés à un cadre professionnel. 
  • Gain de temps : les coworkers peuvent finir plus rapidement un projet dans ces endroits.

D’après les spécialistes, cette tendance ne change pas même après la crise du covid-19.   

Laisser un commentaire