Kippit : La marque d’électroménager durable

Des appareils électroménagers durables, réparables, évolutifs et locaux, c’est le pari tenu par Kippit, une jeune start-up toulousaine qui veut bousculer nos habitudes. Dès sa phase de campagne de financement participatif, les idées de Kippit ont conquis ses clients, ce qui lui a permis de réunir 83 000 euros en quelques semaines au lieu des 10 000 euros attendus pour lancer la fabrication de la bouilloire Jaren, soit un financement à 700 %. 

D’où vient Kippit ? 

L’histoire de Kippit commence lorsque ses fondateurs, Kareen Maya Levy et Jacques Ravinet font face à une panne de trop et pensent à de l’électroménager qui ne se jette plus. Le but consiste donc à produire de l’électroménager durable, local et réparable que vous n’allez plus jeter dès qu’il y a un souci. Ce changement d’habitude aidera à limiter la consommation et à préserver l’environnement. Kippit se considère comme un acteur du néo consumérisme qui veut innover sans concession. Kippit est aussi « une communauté soucieuse de l’homme et de son environnement » convaincue que « nous avons tous le pouvoir d’agir sur le monde qui nous entoure ». 

Les valeurs de Kippit

Chez Kippit, les électroménagers sont fonctionnels, design et performants, mais avec des valeurs en sus. Il s’agit de la durabilité pour des appareils robustes fabriqués avec des éléments recyclables ou recyclés. Dès leur conception, les produits Kippit sont assemblés de manière à en faciliter la réparation, notamment grâce à la disponibilité de pièces. Ce qui permet aux bricoleurs de s’en charger. Pour ce qui est du design et des fonctionnalités, les appareils fabriqués dans les ateliers régionaux sont évolutifs, d’ailleurs, les plans sont disponibles en open source sur le site de Kippit pour que vous puissiez y avoir accès. Parce que les appareils sont de production locale, ils contribuent au développement économique des territoires. 

Les produits Kippit 

La start-up Kippit a commencé avec le projet bouilloire Jaren dont les premières livraisons sont attendues en novembre 2020 pour les personnes qui ont précommandé le produit pendant la campagne de financement. À noter que la fabrication se fait en atelier à Beauzelle et l’on s’attend à une série de 20 exemplaires en juin pour la phase de test au niveau du consommateur selon les normes CE et le label Longtime (label européen indépendant des produits durables). Puis, la start-up prévoit de fabriquer un lave-linge et un grille-pain qui seront disponibles en 2021. 

La campagne de financement participatif de Kippit 

Pour pouvoir lancer la production de la bouilloire Jaren, Kippit crée une campagne de financement participatif Ulule le 22 avril 2020, avec un objectif de 10 000 euros qui a été atteint en seulement 10 minutes. Le projet a été financé avec succès, et ce, avec 245 688 € collectés le 29 mai 2020 sur un objectif de 10 000 €. Depuis, la communauté n’a cessé de s’agrandir, réunissant quelque 1256 Kippers qui ont choisi de prendre part à l’aventure. Et si vous souhaitez suivre le projet Kippit, vous pouvez toujours vous abonner au fil d’information du site web de la marque d’électroménager durable.  

Laisser un commentaire