Relever les défis du commerce international grâce à la traduction assistée par ordinateur

Le développement commercial de votre entreprise à l’international représente un véritable défi. Avant de vous lancer dans l’aventure, il faut vous y préparer. Au fond, qu’est-ce que le commerce international ? Outre la production et la vente de biens et de services à l’échelle internationale, le commerce international repose sur une multitude de facteurs.

Pour booster votre développement commercial à l’international, votre entreprise devra maîtriser aussi bien les barrières de la langue et les différences culturelles, que les taux de change et d’inflation, les régulations internationales et la gestion d’équipes dispersées aux quatre coins du monde.

Des solutions technologiques innovantes existent pour relever ce challenge commercial. Vous pouvez par exemple avoir recours à la traduction assistée par ordinateur, par le biais de professionnels de l’industrie linguistique.

Adoptez la langue du pays visé grâce aux services d’une agence de traduction

Pour vous implanter et vous maintenir dans un nouveau marché, vous ne pourrez pas vous contenter de l’ « à peu près ». Le succès de votre commerce international repose sur une maîtrise linguistique native ou professionnelle. Comme l’illustre Ofer Tirosh, directeur de l’agence de traduction Tomedes : « Vous lanceriez-vous dans l’établissement de vos comptes annuels sans un expert financier pour vous guider ? Non. Il en va exactement de même avec un spécialiste linguistique. »

Une agence de traduction pourra vous fournir tous les contenus dont vous avez besoin, dans n’importe quelle langue. Lors de vos réunions d’affaires, un interprète permet une négociation plus dynamique et plus précise, contribuant à forger une relation de confiance avec votre interlocuteur. N’oubliez pas non plus de traduire vos marques : ceux qui ont fait l’impasse sur cet élément essentiel s’en sont mordu les doigts.

Pour vos contenus marketing, techniques, juridiques, etc., faites confiance à un traducteur professionnel. La maîtrise des outils de traduction assistée par ordinateur garantit la rigueur et l’efficacité de la traduction délivrée.

Évitez les impairs culturels

Une culture est constituée d’un ensemble complexe de normes sociales, religions, gastronomie, art, etc. Là où vos arguments commerciaux ne suffiront pas, compensez-les par un langage non-verbal adapté à la culture de votre public. Cela inclut le contact physique (pensez aux Allemands), le rapport au temps, l’habillement, les salutations (au Tibet, vous tirerez la langue pour prouver que vous n’êtes pas sous l’emprise d’une entité malfaisante), et même la forme du discours : est-il correct de couper la parole ou de contredire ?

D’où l’importance, non seulement de traduire, mais de localiser votre communication. Comme l’évoque l’Université de Rennes 2, avez-vous déjà pensé à la stratégie de l’opérateur Orange pour s’implanter en Irlande ? Saviez-vous que les Britanniques considèrent l’humour américain comme grossier, bien qu’ils partagent la même langue ?

 En vous adressant à l’intelligence émotionnelle de vos interlocuteurs, vous êtes plus à même d’inspirer confiance et d’enfin signer le contrat souhaité. Nul besoin de puiser les exemples dans des cultures éloignées ; commencer par vous renseigner sur les horaires de la siesta espagnole.

Traduction

Forgez une relation solide et continue avec votre équipe internationale

Pas toujours facile de garder le lien avec une équipe dispatchée à travers tous les fuseaux horaires de la planète. Il est pourtant essentiel d’établir et de maintenir un lien de confiance avec vos équipes. Que ce soit par l’intermédiaire de réunions ou de simples appels de quelques minutes, veillez à garder le contact.

Par exemple, n’hésitez pas à profiter de leur qualité de locuteur natif pour tester l’impact des appellations de vos produits. Leur implication s’en ressentira, ainsi que les résultats de votre développement commercial.

Établissez une stratégie comptable infaillible et optimisez vos revenus

Votre chargé de développement commercial va devoir jongler entre des monnaies diverses, des réalités de marchés différentes et des coûts de transaction variables. Alors, comment établir un plan de développement commercial optimisé ? Gardez un œil attentif sur la concurrence et les taux d’inflation, et assurez-vous d’avoir toujours en tête les taux de conversion. Vous pourrez ainsi vous situer efficacement sur le nouveau marché.

Comment garantir la rentabilité de vos transactions internationales ? Les coûts peuvent vite grimper : pensez paiement local, Worldpay ou Paypal, voire Bitcoin.

Étudiez le cadre juridique des pays visés

Tout le monde ne bénéficie pas des semaines de 35 heures des Français. Les droits des employés varient selon le cadre juridique de chaque pays (ou région, dans le cas de l’Union européenne par exemple). Agissez avec prudence : mondialisation rime plus souvent qu’on ne le croit avec esclavage moderne…

Assurez-vous de maîtriser parfaitement les régulations internationales et les lois de chaque pays où vous implantez votre entreprise. Vous devrez vous conformer à des systèmes spécifiques concernant la collecte d’impôts, certains étant plus avantageux que d’autres… Vous comprendrez vite pourquoi autant de grandes entreprises établissent leur siège social en Irlande.

Certaines lois commerciales sont tacites ou imprécises, notamment dans les marchés émergents. Vous aurez besoin d’experts locaux pour vous prodiguer des conseils en développement commercial. Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte l’impact de la corruption, qui constitue un véritable facteur commercial dans certains marchés.

Voici les clés à remettre entre les mains de votre responsable de développement commercial. Appliquez-les. Ravivez votre développement commercial. Relevez le challenge.

Laisser un commentaire