Présidence de Joe Biden : à quoi s’attendre d’un point de vue strictement économique pour l’Europe ?

La Présidence de Donald Trump aux États-Unis d’Amérique a été marquée par une véritable rupture par rapport à la politique de ses prédécesseurs (OBAMA). Il a décidé par exemple de réaménager les accords qui ont été passés par l’Union européenne et les États-Unis. D’un point de vue économique, c’était vraiment catastrophique. Cependant, le nouveau président Joe Biden souhaite rétablir une relation cordiale avec l’Europe. On vous donne les éventuelles conséquences d’un point de vue strictement économique. 

Une guerre commerciale qui risque de continuer 

Durant la présidence de Donald Trump, ce dernier n’a cessé d’affirmer que l’Amérique était perdante dans de nombreux traités commerciaux. Il a donc entamé des pourparlers afin de modifier certains termes de ces accords. Avec le nouveau président, il est fort à parier que cela risque encore de continuer. En effet, Joe Biden va défendre les sociétés américaines par rapport aux entreprises européennes. Par exemple, il va sans doute soutenir le géant Boeing face à l’Européen Airbus.  

L’homme politique l’a déjà annoncé récemment lors de son investiture que son principal but est de redorer la place de l’Amérique dans le commerce international. Cela aura sans doute un énorme impact sur les prévisions 2021 du cours EUR/USD.  

La discorde sur la taxation des grandes entreprises du numérique 

Savez-vous que l’Europe prévoit une augmentation importante de la taxation des géants du numérique à savoir le fameux GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ? Cependant, l’administration américaine ne souhaite pas l’aboutissement de ce projet. Évidemment, Joe Biden et son équipe vont réaliser des tractations au niveau de nombreux gouvernements européens pour retarder voire annuler l’augmentation de ces nouvelles taxes. 

Les Européens souhaitent donc contraindre les géants du numérique (généralement américains) à une législation beaucoup plus restrictive (données personnelles et commercialisation des informations numériques).

Drapeau européen

Le retour à une relation de confiance avec les alliés 

L’Amérique possède de nombreux pays alliés en Europe, on peut par exemple citer la Grande-Bretagne, l’Allemagne ou encore la France. Sous la présidence de Donald Trump, les relations se sont un peu ternies, cependant Joe Biden et son équipe souhaitent restaurer les relations. Pour ce faire, l’Exécutif américain a d’ores et déjà annoncé son retour aux accords de Paris (cadre mondial visant à restreindre les changements climatiques). 

Cette bonne volonté du gouvernement américain permet de tabler sur une normalisation des relations commerciales entre l’Europe et les États-Unis. Ce qui signifie qu’il y aura sans doute un meilleur échange de capitaux entre les deux géants. 

Pour conclure 

Il faut admettre qu’il reste encore de nombreux points de discorde entre l’Europe et les États-Unis, on peut par exemple citer les problèmes sur le GAFA ou encore sur Boeing. Cependant, le changement de président va surement amener quelque chose de positif entre les relations des deux géants. En effet, Joe Biden souhaite rassurer ses alliés européens en annonçant déjà la réintégration des États-Unis dans les accords de Paris. On peut donc espérer une normalisation des relations ce qui favoriserait de meilleurs échanges commerciaux.

Laisser un commentaire