A quoi s’attendre sur les marchés boursiers en sortie de crise ?

En 2019 les marchés financiers se portaient bien, mais aussitôt que la crise débarque, que la situation a considérablement changé. Depuis le Covid-19, les actions baissaient de valeur les uns après les autres. Les entreprises mettent la clé à la porte, l’investissement mondial est à l’arrêt et le chômage explose. Malheureusement, malgré les mesures prises par les Banques centrales, la crise continue de semer la panique. D’ici quelques mois, à quoi peut-on s’attendre ?

Les effets de la crise de covid-19

Actuellement, la pandémie touche presque tous des pays du monde, de l’Europe à l’Amérique, de l’Asie en Afrique. Sa présence impacte considérablement l’économie mondiale, notamment les marchés financiers. Depuis le krach de mars dernier, le CAC 40 a connu une baisse allant jusqu’à 30%, alors qu’il a observé une hausse de +26% en 2019. 

Après la crise sanitaire de mars 2020, les marchés boursiers sont d’ailleurs frappés par une autre : la crise du pétrole qui a fait chuté le cours des actions, les uns après les autres. 

Toutefois, même si le krach touche l’économie toute entière, certains secteurs sont plus ou moins épargnés. Prenons l’exemple de la santé, de la technologie, des télécommunications et des biens de la consommation. Il est donc possible d’y investir, notamment sur Admiral Markets

Evidemment, les banques centrales de chaque pays n’ont pas baissé les bras. Elles ont pris des mesures, qui semble -il auraient les mêmes principes que celles appliquées lors du krach de 2008. Là encore, on plonge encore dans l’incertitude, car les résultats restent encore très maigres. 

Un rebond des marchés financiers

La crise a certainement créé un paradoxe. Au lieu de faire fuir les particuliers, elle a suscité leur envie d’investir dans la bourse. Les plus actifs sont des jeunes adultes de 45 à 55 ans qui passent leurs ordres d’achat et de vente dans plateformes de trading sur Internet. Depuis la chute du CAC 40, ils n’ont cessé de s’y intéresser.

Leur fort engouement s’explique par un intérêt financier. Ces traders sont effectivement en quête de gains rapides qui profitent de la volatilité du marché pour investir. Ils semblent reprendre l’habitude populaire de 2017 ou les crypto monnaies ont également connu le même problème. 

Les traders misent généralement sur les actions résilientes à la crise qui proviennent notamment du secteur :

  • De la santé
  • De l’environnement
  • De la gouvernance
  • De la technologie

Malgré l’engouement des traders, les analystes financiers soutiennent que leurs investissements doivent rester opportuns. Les investisseurs doivent toujours se renseigner sur la fluctuation du marché. 

Crise

Les stratégies à prendre

Actuellement, la pandémie continue de sévir le monde entier. Et la tension commerciale entre les Etats-Unis et l’Europe ne risque pas d’améliorer la situation. Bien au contraire, elle fait perdre de sommes colossales. D’après les spécialistes, on peut connaître une nouvelle vague fragilisant encore plus les marchés boursiers. 

Toutefois, malgré le marasme économique, les opportunistes voient toujours un lueur d’espoir qui semble attirer des investisseurs. Ils pensent que l’achat des actions peuvent être rentable à condition de prendre les meilleures stratégies. Il faut éviter de se précipiter. L’essentiel est de réaliser un investissement progressif afin de se préparer à une nouvelle crise. 

Laisser un commentaire