Comment fonctionne un plan d’épargne en actions ?

Pour les personnes désirant investir en bourse, il existe différents outils. L’un des plus flexibles et des plus intéressants est sans nul doute le Plan Épargne en Actions (PEA). De quoi s’agit-il ? Comment y souscrire et comment ça fonctionne ?

Qui peut souscrire à un Plan Épargne en Actions ?

Si vous êtes novice ou avez une peur bleue du risque, les PEA ne sont pas faits pour vous. Les PEA conviennent aux investisseurs avertis qui connaissent bien le fonctionnement de la bourse et n’ont pas peur de mouiller la chemise. Les risques de perte de capital étant très réels, les personnes qui aiment la sécurité devraient passer leur chemin. Si vous souhaitez tirer un meilleur parti de cet outil d’investissement, nous vous invitons à vous attacher les services d’un conseiller indépendant en gestion de patrimoine financier. Ce spécialiste vous aidera à réussir la gestion de votre portefeuille pour mieux investir en bourse.

plan épargne en actions ?

Quel est le mode de fonctionnement d’un PEA ?

Le Plan Epargne en Actions vous donne la possibilité d’acquérir des certificats d’investissement, des OPC (ETF, FCP, SICAV…) et des actions. Le PEA-PME vous permet d’acquérir des titres d’entreprises ayant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 mds € et disposant de moins de 5 000 salariés. Tous les titres ne peuvent cependant pas être inclus dans une PEA. Ne peuvent être inclus que des titres d’entreprises d’Islande, du Lichtenstein, de Norvège et de l’Union européenne.

L’argent que vous investissez dans un PEA est directement placé en bourse. De ce fait, il n’existe aucune garantie sur le capital. Vous pouvez réaliser des gains très importants comparés à ceux d’autres placements, mais vous pouvez aussi perdre l’intégralité de votre capital sans avoir droit à une quelconque forme de dédommagement.

Comme souligné plus haut, les PEA sont des outils d’investissement à long terme. La durée minimale de blocage du capital est de 5 ans. Si le titulaire veut faire un retrait avant ce délai, le PEA sera automatiquement clôturé.

La fiscalité des PEA est très avantageuse si vous respectez le délai de blocage de 5 ans. Dans ce cas, vous ne subirez que des prélèvements sociaux à hauteur de 17%. Vos plus-values et vos dividendes sont complètement exonérés d’impôts.

Qu’est-ce qu’un Plan Épargne en Actions ?

Le Plan Épargne en Actions (PEA) est à la fois un dispositif d’épargne et d’investissement. En plus de vous rapporter des intérêts très intéressants, il vous permet de profiter d’une fiscalité intéressante comme l’exonération d’impôt. C’est une solution d’épargne de long terme, qui vous permet d’investir sur le marché boursier. Le PEA est en réalité un compte-titres associé à un compte espèces.

Il existe deux types de PEA, à savoir :

  • le PEA classique
  • et le PEA-PME.

Plafonné à 150 000 €, le PEA classique comporte deux variantes, à savoir le PEA bancaire et le PEA assurance. L’investissement dans un PEA bancaire se fait à condition d’ouvrir un compte-titres, alors que la souscription à un PEA assurance n’est pas soumise à cette condition. L’un des avantages du PEA classique est que les gains ne sont pas pris en compte dans le plafonnement. Destiné au financement des entreprises de taille intermédiaire et des PME, le PEA-PME est, lui, plafonné à 225 000 €.

Ne peuvent souscrire au Plan Épargne en Actions que les personnes majeures et domiciliées fiscalement en France. Vous avez la possibilité d’investir à la fois dans une PEA classique et dans une PEA-PME. Mais il est important de savoir que les plafonds de ces deux outils financiers ne s’additionnent pas.

Laisser un commentaire