Educateur spécialisé

Quelle formation pour devenir éducateur spécialisé ?

Un éducateur spécialisé s’occupe de l’éducation d’individus qui ont des difficultés sociales. Ce professionnel met en pratique des démarches réflexives pour garantir des services de qualité et respecte la confidentialité des informations sur ses clients. Il faut suivre certaines formations pour devenir éducateur spécialisé. Tout ce qui concerne ce métier est développé dans cet article.  

Qu’est-ce qu’un éducateur spécialisé ?

Le métier d’éducateur spécialisé consiste à accompagner des personnes qui ont des problèmes sociaux. Ce professionnel met en œuvre les techniques psycho-éducatifs qu’il a acquises pendant les formations pour permettre à ces individus en difficulté de se développer correctement sur le plan personnel et social.

Educateur spécialisé
Un éducateur spécialisé accompagne des personnes ayant des besoins spéciaux

Il exerce dans différents lieux de travail :

  • En internat : avec un groupe de jeunes en dehors des heures de cours ;
  • En externat : en foyer ou à l’école ;
  • Travail de rue (dans un quartier spécifique) ;
  • En centre pour adulte : handicapés, retraités, démunies … ;
  • En milieu ouvert : au sein d’une famille, auprès des jeunes ou dans une entreprise.

Il prend alors en charge une les personnes de tout âge. Son principal objectif est de favoriser leur bien-être. Il vise aussi à améliorer leur relation avec les autres. C’est un travail centré sur le social et l’éducation et il faut beaucoup de temps pour gagner la confiance des clients. Il reçoit chaque individu pendant des séances d’accompagnement et évalue leur progression.

Quelles sont les missions d’un éducateur spécialisé ?

Les missions d’un éducateur spécialisé sont nombreuses.

Accompagnement quotidien des personnes en difficulté

Qu’il travaille dans un centre ou à domicile, l’éducateur a pour mission principale de veiller à s’assurer que chaque individu reçoive ce dont il a besoin. Il peut s’agir de confort, de propreté, d’alimentation, d’aménagement de leur cadre de vie et tant d’autres encore. 

Sa tâche dépend de sa catégorie d’intervention. Il prend également en charge tout ce qui concerne le côté administratif de l’accompagnement (suivi médical, les papiers financiers…).

Respect du cadre de vie

L’éducateur doit respecter toutes les règles qui régissent la vie en société lorsqu’il exerce ses fonctions. Il assure l’équilibre et l’organisation de la vie quotidienne des personnes qu’il accompagne. Ce professionnel est évalué sur plusieurs points :

  • La ponctualité ;
  • Le respect ;
  • La politesse ;
  • Les droits ;
  • La citoyenneté.

Travail en équipe

L’éducateur spécialisé est parfois amené à travailler avec d’autres professionnels pour certains projets éducatifs et sociaux. Ils doivent faire en sorte que la collaboration soit harmonieuse, mais chacun doit accomplir ses missions. 

Les collaborateurs dépendent du secteur d’intervention :

  • Pour les enfants et les handicaps : ils travaillent avec des éducateurs jeunes / enfants et des accompagnants éducatifs… ;
  • Pour les addictions, les problèmes mentaux : ils travaillent avec des conseillers / des techniciens dans le domaine social et familial… 
  • Dans le secteur médical : pour mieux comprendre l’état des patients, l’éducateur a besoin de l’aide d’un psychologue, psychiatre, infirmier, médecin et tant d’autres encore.

Animation des accompagnements

Pendant les accompagnements, l’éducateur spécialisé doit préparer des activités qui permettent aux personnes de mieux avancer dans leur évolution. Le professionnel met ainsi en pratique ses connaissances en art, en sport et en travaux manuels.

Quelles sont les qualités requises pour devenir éducateur spécialisé ?

Être à l’écoute

Être éducateur spécialisé n’est pas un travail facile. Il est important d’avoir le sens de l’écoute pour pouvoir comprendre les ressentis du client. Le cas le plus dur est celui des enfants. Ils ont du mal à exprimer ce qui leur arrive. Dans ce cas, l’éducateur doit avoir la capacité de comprendre à travers les non-dits et de répondre avec des mots justes.

Un éducateur spécialisé doit être à l’écoute

Être analytique

Cette compétence complète la précédente. Pour pouvoir analyser le problème, il faut écouter d’abord attentivement. Un bon éducateur spécialisé est capable d’établir des projets de vie adaptés à chaque cas de difficulté.

Être empathique

Il est important de savoir se mettre dans la peau de la personne en difficulté pour être un bon éducateur spécialisé. C’est l’un des meilleurs moyens pour pouvoir proposer des solutions adéquates aux problèmes et gagner la confiance des clients.

Être affectif

L’éducateur doit être affectif lors des séances d’accompagnement. C’est de cette manière qu’il peut aider ses clients à améliorer leur vie sociale. Pour ce faire, il doit être équilibré psychologiquement et rester souple devant toutes les situations, même celles qui le surprennent.

Être capable de travailler en équipe

Il a été dit précédemment que l’éducateur spécialisé doit parfois collaborer avec d’autres personnes. Il est alors primordial qu’il sache travailler en équipe. D’ailleurs, son travail se base principalement sur le social. Cela signifie que cette qualité devrait déjà être innée en lui.

Quelle formation suivre pour devenir éducateur spécialisé ?

Un éducateur spécialisé doit être titulaire d’un Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé (DEES). Tout le monde peut accéder à la formation. Elle dure environ 3 ans et l’apprenant doit passer plusieurs mois de stage pour mettre en pratique les acquis.

Les personnes en possession d’un diplôme en aide médico-psychologique ou en auxiliaire de vie sociale sont aptes à passer les formations en tant qu’éducateur spécialisé s’ils le souhaitent. Ils sont confrontés à plusieurs épreuves avant d’obtenir le DEES : soutenance, dossier qui prouve qu’il a bien effectué un stage professionnel, un entretien et une épreuve écrite sur un sujet spécifique.

Ensuite, il est possible de poursuivre ses études pour évoluer rapidement dans sa carrière. Il a 3 options :

  • DEIS : diplôme sur l’ingénierie sociale ;
  • CAFERUIS : certificat délivré à un étudiant capable de travailler dans l’encadrement des personnes en difficulté ;
  • CAFDES : certificat pour les fonctions de directeur d’établissement et d’intervention sociale.

Quel est le salaire d’un éducateur spécialisé ?

Le salaire d’un éducateur spécialisé n’est pas toujours le même. Il dépend du lieu et du type d’intervention. Des conventions collectives (conventions 51 et 66 notamment) peuvent s’appliquer et ce professionnel peut avoir droit à des primes. Dans tous les cas, il a été relevé qu’en début de carrière, un éducateur spécialisé gagne en moyenne 1 300 € net tandis que vers la fin sa rémunération s’élève à 2 300 €.

Educateur spécialisé
Le salaire des éducateurs spécialisés diffère suivant les interventions et les conventions

Les points positifs et négatifs du métier d’un éducateur spécialisé

Quels sont les avantages à être un éducateur spécialisé ?

  • Être éducateur favorise la satisfaction personnelle et le sentiment d’accomplissement. Le fait d’aider les gens affecte positivement la vie de l’accompagnateur ;
  • Le fait que le salaire ne soit pas fixe est parfois avantageux pour les éducateurs. Plusieurs établissements recherchent aujourd’hui ce type de prestation et sont prêts à payer cher pour cela. La somme proposée peut être intéressante ;
  • C’est un travail loin de la monotonie. Tous les jours, ils étudient des cas différents et doivent proposer des solutions personnalisées. Ils rencontrent de nouvelles têtes et entreprises qui peuvent jouer en leur faveur au niveau relationnel ;
  • Il est avantageux de travailler en équipe car cela facilite les tâches et fait gagner beaucoup de temps à tout le monde.

Quels sont les inconvénients à être éducateur spécialisé ?

  • Le travail d’éducateur spécialisé n’est pas fait pour les personnes en mauvaises conditions physiques ou fréquemment indisponibles. Ce professionnel est souvent amené à travailler pendant les week-ends, les jours de fête, les vacances et tant d’autres encore. Il n’a ni pause ni de temps pour sa famille ;
  • Les conditions de travail des éducateurs sont indéfinies du fait qu’ils travaillent dans différents endroits. Ils sont alors confrontés à des situations particulières comme la violence ;
  • Un bon éducateur spécialisé doit avoir toutes les qualités citées précédemment pour être capable de surmonter toute la souffrance des personnes qu’il accompagne. C’est une grosse responsabilité qui nécessite une forte personnalité.

Exerçant un travail similaire à celui des psychologues et des psychiatres, l’éducateur spécialisé est un professionnel indispensable dans la vie des personnes en difficultés sur le plan social. C’est un métier humain basé sur l’accompagnement. Les formations sont ouvertes à tout le monde. Mais au-delà de cela, les qualités humaines sont beaucoup plus recherchées.

Laisser un commentaire