Estimation du prix d’un bien immobilier : comment procéder ?

Le prix d’un bien immobilier n’est pas aussi facile à estimer que celui d’un meuble ou d’une voiture. Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte, pour déterminer un prix objectif, en accord avec les tendances du marché et la valeur réelle du bien. Alors que vous ayez en projet de vendre ou d’acheter un bien immobilier, vous devez savoir que la toute première étape consiste à déterminer son prix réel.

Vous ignorez comment procéder ? Alors découvrez dans la suite quelques pistes qui devraient vous aider à réussir cette estimation.

Se renseigner sur les prix du quartier

Pour commencer, vous devez penser à vous renseigner sur les prix des logements dans le quartier qui vous intéresse. D’ailleurs, cette étape est généralement la toute première du processus, car elle permet d’avoir une première estimation du bien. Alors selon qu’il s’agit d’une maison ou d’un appartement, renseignez-vous pour connaître la tendance des prix du type de bien que vous souhaitez vendre ou acheter. Vous pouvez aussi faire simple, et vous rendre sur fr.realadvisor.com pour obtenir une estimation du bien dont il est question.

Si vous êtes dans la position d’un acheteur, pensez à faire appel à un ou même plusieurs agents immobiliers si possible. Ce sont des professionnels qui pourront vous faire profiter de leur expertise dans le domaine. Ils pourront vous informer sur la tendance des prix, l’état des biens, et aussi vous proposer éventuellement d’autres biens immobiliers susceptibles de vous intéresser. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site officiel des notaires de France. On y trouve toutes les informations nécessaires sur la valeur des biens immobiliers dans tout le pays.

Si vous êtes plutôt un vendeur, vous pourrez appliquer le même conseil pour connaître le prix réel du bien que vous mettez sur le marché. Il serait en effet inutile de gonfler le prix pour en tirer un maximum de profit, car vous risquez de ne pas trouver preneur, même après plusieurs mois de recherche. Pensez donc à consulter les sites d’estimation de prix des biens immobiliers, et aussi à contacter des agents immobiliers pour bénéficier de leurs conseils avisés.

Vérifier l’environnement extérieur du logement

Vous l’ignorez sans doute, mais l’environnement extérieur représente aussi un facteur qui peut grandement influencer le prix d’un bien immobilier. En effet, en tant qu’acheteur, vous serez sans doute plus intéressé par un bien situé tout près des écoles, des commerces, des crèches, des supermarchés, des parcs, etc. Vous devez aussi faire attention aux pieds d’immeubles, car habiter au-dessus d’un café n’est pas pareil qu’habiter au-dessus d’une banque. Ainsi, les pollutions atmosphérique, visuelle et sonore influencent le prix du logement qui vous intéresse.

En tant que vendeur, vous devez savoir que si votre bien est isolé des services essentiels, ou s’il se trouve dans un quartier ayant une mauvaise réputation, vous ne pourrez pas en tirer un bon prix. Vous devez donc vous renseigner sur les atouts de l’environnement de votre bien, afin de les mettre en avant pendant la négociation des prix.

S’interroger sur le coût des éventuels travaux à réaliser

Si le bien immobilier à vendre ou à acheter se trouve être en mauvais état, alors il faudra prendre en compte le budget nécessaire pour les travaux de rénovation au moment d’estimer son prix. En tant qu’acheteur, vous devez garder à l’esprit que si le bien qui vous intéresse présente des défauts, alors son prix doit être moins élevé que celui des autres biens du marché.

Généralement, les vendeurs avisés prennent en compte les travaux à faire au moment de fixer le prix de vente. Si ce n’est pas le cas, ce sera donc à vous de négocier le prix annoncé, en fonction des travaux que vous aurez à faire.

Si vous êtes plutôt dans la position du vendeur, nous vous conseillons de réaliser vous-même avant la mise en vente du bien, les réparations et travaux mineurs tels que : la peinture, une fenêtre mal fixée, la porte d’entrée qui grince, etc.

Ce sont des défauts faciles à corriger et qui ne coûtent pas grand-chose, mais qui pourraient faire baisser la valeur de votre bien. Pour les travaux plus importants, il est conseillé de les faire chiffrer, afin de les déduire du prix de vente. Il faudra aussi en informer l’acquéreur afin qu’il sache à quoi s’en tenir.

Salon

Penser à la valeur verte du logement

La valeur verte d’un logement peut aussi être un critère important pour évaluer son prix. En effet, une maison avec une bonne performance énergétique vaudra beaucoup plus chère qu’une maison énergivore. D’ailleurs, les acheteurs ont souvent tendance à rebrousser chemin lorsque le bien affiche des dépenses de chauffage trop élevées.

Ainsi, en tant qu’acheteur, si le bien qui vous intéresse est mal isolé ou consomme trop d’énergie, il faudra penser à négocier son prix à la baisse. Vous devez prévoir une marge pour les dépenses à effectuer dans le cadre de l’amélioration des performances énergétiques du logement. Alors pensez à toujours demander l’étiquette verte du logement, pour avoir une idée de son niveau de consommation d’énergie.

Si vous êtes plutôt un vendeur, vous devez savoir qu’aujourd’hui, la performance énergétique est un facteur qui peut augmenter considérablement la valeur de votre bien. Vous pouvez demander conseil à votre agent immobilier, pour savoir si cette règle s’applique au secteur dans lequel se trouve votre bien.

Prendre en compte la différenciation avec les autres biens immobiliers

Pour finir, les installations comme une terrasse à l’extérieur, une cave ou encore un parking, sont des éléments qui peuvent grandement influencer le prix d’un bien. En tant qu’acheteur, vous devez garder à l’esprit que si un bien n’a rien de différent ou de spécial, s’il n’a rien de plus à offrir par rapport aux autres, alors il n’y a aucune raison qu’il soit plus cher. Si vous êtes plutôt dans la position du vendeur, cet argument doit aussi vous servir. Vous devez chercher à ajouter à votre maison, un facteur coup de cœur afin d’augmenter sa valeur et le rendre unique aux yeux des acheteurs.

Vous pouvez désormais estimer facilement et sans vous tromper, la valeur réelle d’un bien immobilier, que vous soyez vendeur ou acheteur.

Laisser un commentaire