Quelle est la monnaie à Dubaï ?

Quelle monnaie prévaut à Dubaï ? Au XVIIIe siècle, Dubaï vit essentiellement de la pêche aux perles jusqu’à la fin du XIXe siècle. À cette époque, la ville et l’émirat qui l’entoure prennent de l’importance. Ils participent à la création des États de la Trêve en 1853. Encore petite ville en 1960, Dubaï dépasse le million d’habitants dans les années 2010. L’État des Émirats Arabes Unis est né en 1971. Il forme une fédération de 7 émirats (Dubaï, Abu Dhabi, Sharjah, Oumm al Qaïwaïn, Ajman, Ras el Khaimah, Fujairah).

Convertisseur de devise: EUR/AED

Demande de passeport en ligne

Dubaï, avec son émir, Cheikh Mohammed Ben Rachid Al Maktoum Shaykh Mohammad, veut se convaincre de la puissance de son pouvoir tribal capable d’articuler modernité et tradition. Suite à la guerre du Golfe, à l’éclatement de l’URSS et à l’accroissement des flux de biens et de personnes, Dubaï surgit dans les années 1990 comme un important centre commercial et une plate-forme internationale, au carrefour du Moyen-Orient, de l’Asie et de l’Afrique de l’Est.

Quelle est la monnaie de Dubaï ?

L’unité monétaire ayant cours à Dubaï est le Dirham des Émirats Arabes Unis (abrégé Dhs ou DH). Son symbole internationale est AED. Le Dirham se divise en 100 fils tout comme l’Euro (EUR) compte 100 cents. En février 2020, 1 € vaut 4 Dhs et 1 Dhs équivaut à 0,25 €.

Monnaie à Dubaï
Des billets de banque des Émirats Arabes unis.

La monnaie locale se présente sous forme de billets de banque de 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500, 1000 dirhams. Ces billets se présentent comme suit.  Le verso écrit en arabe avec la numération arabe alors que le recto est en anglais avec des chiffres arabes. Il y a également des pièces de 1, 5, 10, 25 et 50 fils et 1 dirham. 

Genèse de la monnaie à Dubaï

Le dirham dérive de la drachme grecque et est frappé dans de nombreux pays méditerranéens. Le dirham sera introduit aux Émirats arabes unis, en 1973. Il remplacera le rial du Qatar et de Dubaï en circulation depuis 1966 dans les Émirats, au taux de 1 pour 1. Mais à Abou Dabi, le dirham remplace le dinar de Bahreïn (1 dirham pour 0,1 dinar). Cependant, avant 1966, tous les Émirats utilisaient la roupie du Golfe et ont utilisé le riyal saoudien pendant une période donnée.

Peut-on payer en euro à Dubaï ?

Il n’y a aucun problème pour effectuer des paiements et changes en euros. Les bureaux de change en ville proposent même des taux plus intéressants que les bureaux à l’aéroport et les banques. De plus, de nombreux distributeurs acceptant les principales cartes de crédit avec une couverture internationale (Visa, MasterCard, American Express, Diner’s…) sont présents dans les hôtels et les centres commerciaux. Pour obtenir la monnaie locale, deux solutions se présentent :

  • Aller dans un bureau de change pour convertir vos euros en dirhams.
  • Retirer directement des dirhams dans un des distributeurs automatiques de billets présents dans l’aéroport, les centres commerciaux, les hôtels ; identifiables par le sigle ATM.

Généralement commerces, restaurants, hôtels acceptent le paiement par carte bancaire à Dubaï, tout comme le paiement en espèces dans monnaie locale.

Monnaie Dubaï : quel est le taux de change AED / EUR ?

Le Dirham, l’actuelle monnaie à Dubaï, évolue dans un régime de changes flottants. Elle a donc un cours flottant. Cela signifie que sa valeur en dollar varie d’une période donnée à une autre. Et cette variation est fonction de la demande et de l’offre sur le marché des changes. A noter que la valeur du dollar est liée à l’or et que la valeur de chacune des autres devises est liée au dollar, monnaie refuge.

Cela dit, en tenant compte du cours de l’Euro et du Dirham, les spécialistes obtiennent le taux de change suivant le 21 juin 2020 :

  • EUR / AED = 4.1039 ;
  • AED / EUR = 0.2313  (août 2020) :

Le 2 septembre 2020, l’on a EUR / AED = 4,3503.

Quel est le salaire moyen mensuel d’un travailleur à Dubaï ?

Plusieurs données recoupées en 2020 révèlent que le salaire moyen est de 2632.41€ (retenues à la source et taxes appliquées). Il est issu de la moyenne des salaires renseignés par les internautes habitant Dubaï. La différence avec le salaire moyen en France est 38%. Il faut environ 2500€ pour y vivre convenablement ; englobant un logement de type F3 au coût d’environ 1.000€. Il est possible d’en réduire le montant en s’éloignant de la ville. Il n’existe pas de salaire minimal à Dubaï (pas d’équivalent au SMIC français). Le salaire propose souvent une base (dénommée « basic salary ») agrémentée pour les expatriés d’avantages en nature : hébergement, transports, frais de santé.

  • Comptable = 4,392.15€ (mensuel)
  • Architecte = 5,232.31€
  • Baby-sitter = 1,711.47€
  • Serveur = 2,551.63€
  • Maçon = 2,938.78€
  • Dentiste = 12,790.19€
  • Ingénieur = 6,072.47€
  • Traducteur anglais = 3,713.97€
  • Travailleur McDonalds = 1,744.40€
  • Pêcheur = 2,615.71€
  • Femme au foyer = 2,067.47€
  • Infirmière = 5,297.28€
  • Pharmacien = 7,525.84€
  • Secrétaire = 2,583.67€
  • Professeur d’école = 4,489.16€

Top 10 des gros salaires annuels à Dubaï ?

Dubaï symbolise : offre d’emplois et bons salaires ; l’ascenseur social permettant  d’accéder à l’épargne, à la consommation à l’investissement. Négociés dans la monnaie locale ou dans une devise étrangère, les salaires sont fonction de plusieurs facteurs :

  • nationalité ; 
  • formation ;
  • nombre d’expériences ;
  • domaine d’activité.

A présent le top 10 des plus gros salaires annuels à Dubaï

  1. CEO / directeur général : 1 200 000 AED soit 300 000 EUR
  2. Responsable marketing : 1 140 000 soit 282 000 EUR
  3.  Financier  : 924 000 AED  soit 228 000 EUR
  4. Avocat et responsable juridique : 900 000 AED soit  222 000 EUR
  5. Médecin : 876 000 AED soit 216 000 EUR
  6. Banquier : 840 000 AED soit 207 600 EUR
  7. IT Manager – CTO : 720 000 AED soit  178 800 EUR
  8. Ingénieurs Senior : 660 000 AED soit 163 440 EUR
  9. Pilotes de ligne : 624 000 AED soit 154 800 EUR
  10. Directeur artistique (Designer ; « creative director ») : 600 000 AED soit 148 560 EUR

Le tourisme, secteur économique florissant et vecteur de notoriété

Le tourisme est certainement le secteur économique le plus révélateur de sa capacité d’ouverture. Dubaï s’engage dans une promotion touristique effrénée, alors que le besoin financier en devises ne se faisait pas cruellement sentir… Les voyagistes locaux, aidés des autorités, ont ciblé une clientèle issue de la classe moyenne européenne, sur la base des atouts (mer, soleil, désert, shopping, qualité du parc hôtelier), en créant de toutes pièces le produit Dubaï. 

L’émirat compte 257 hôtels, toutes catégories, contre 44 dix ans auparavant. Les palaces s’échelonnent le long de la plage au sud, offrant à prix raisonnables toutes les aménités de l’Occident. Ce secteur fournit déjà 16 % du PIB, mais il faudrait y ajouter les effets sur le commerce hors taxes, le taux de remplissage des avions de la compagnie Emirates, pour mesurer l’impact d’ensemble. L’émirat a réussi le pari d’aller chercher une clientèle, en multipliant : congrès internationaux, festivals, manifestations sportives ou culturelles d’envergure internationale. 

Tourisme à Dubaï
Une vue du centre-ville de Dubaï

Quels sont les principaux indicateurs économiques de Dubaï ?

Le taux de chômage s’établissait à 10 % en 2015 pour Dubaï contre 12 % pour l’ensemble des Émirats. Dubaï, deuxième économie des Émirats arabes unis, derrière Abu Dhabi a un PIB de 106 Mds $ en 2017. Il présente un profil économique diversifié, caractéristique d’un carrefour aéronautique et logistique de rang mondial. Après un ralentissement en 2017 (+2,8 %), la croissance se consolide en 2018 (+ 3,3 %), tirée par la préparation de grands projets (Expo 2020, construction de l’aéroport international Al Maktoum, diversification du mix énergétique). 

Certains secteurs montrent cependant des signes d’essoufflement. La dette élevée de l’Émirat, majoritairement détenue par Abu Dhabi, ne présente pas de risque significatif et Dubaï a adopté un budget expansionniste en 2018. Le secteur de la construction maintient une progression dynamique, quoique l’immobilier soit fragilisé par une baisse des prix.

Avec l’économie en plein essor, l’inflation est problématique : le dirham est indexé sur le dollar. En mai 2007, le dollar américain se dévaluait par rapport à l’euro. Pour les résidents, c’était un problème, mais pour les investisseurs européens : une aubaine. Le coût de la vie est élevé avec des loyers comparables à Singapour. Il existe une disparité entre chiffres officiels de l’inflation (7%) et rapports bancaires (12-15%). 

Un autre problème auquel Dubaï est confronté en raison de la composition hétéroclite de sa population est l’envoi d’argent. Cela représente 12,5 % des transferts de fonds mondiaux (vers l’étranger). Actuellement, les importations sont plus élevées que les exportations.

Quelle est la monnaie par pays ?

Découvrez les monnaies de chaque pays ou régions.

Laisser un commentaire