Salaire d’un cuisinier

Les Français sont connus depuis toujours pour leur passion pour la bonne chère. La gastronomie française est elle-même bien réputée à travers le monde. L’on comprend alors aisément pourquoi le métier de cuisinier suscite l’engouement de beaucoup, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes. De plus, les établissements de restauration sont nombreux dans tout l’Hexagone. Qui est donc le cuisinier ? Et quel est le salaire en cuisine ?

Quels sont les différents types de cuisiniers et leurs salaires respectifs ? 

Travaillant seul ou en équipe, un cuisinier prépare des repas pour un établissement tel qu’un restaurant, une collectivité ou encore une entreprise. Ce métier se décline en quatre principales catégories. 

Le salaire d'un cuisinier
Un cuisinier a pour mission la préparation de plats et aliments.

Qui est le chef de cuisine et combien gagne-t-il ?

Présentation

Un chef de cuisine ou chef cuisinier est le cœur du restaurant. Ses œuvres sont à l’origine des critiques positives ou négatives sur l’établissement. Son rôle est donc de s’assurer que les repas soient d’une qualité irréprochable. Ce professionnel est généralement à la tête d’une équipe composée de commis et de divers cuisiniers. 

Ses missions

Le métier de chef de cuisine requiert une certaine polyvalence, car cette personne assure la gestion des fournitures et du bon déroulement du travail de chacun. En parallèle, il crée les recettes à proposer pour maintenir la fidélité des clients et en attirer de nouveaux. 

Voici les différentes missions et objectifs de ce professionnel :

  • Garantir la bonne réalisation des plats ;
  • Assurer la rapidité du service en élaborant un plan pour optimiser la relation entre la salle et la cuisine ;
  • Vérifier l’hygiène et le respect des normes de sécurité dans la cuisine ;
  • Aider les apprentis et les personnes sous sa responsabilité à progresser ;
  • Gérer les stocks ;
  • Rester en contact avec les fournisseurs ;
  • Diriger son équipe pour un bon déroulement du service.

Quel est le salaire d’un chef cuisinier ?

La rémunération d’un chef de cuisine varie en fonction du type de l’établissement (un restaurant, un hôtel ou encore une auberge), de sa notoriété et de sa capacité. Globalement, celui-ci touche un salaire compris entre 2 500 et 6 500 € brut par mois.

Son évolution de carrière

Le poste de chef de cuisine est le plus élevé dans la hiérarchie des cuisiniers. Ce statut est généralement obtenu après de longues années de travail sauf si l’établissement compte seulement quelques grades parmi celles existant généralement en cuisine (commis de cuisine, chef de partie ou encore second de cuisine…).

Toutefois, un chef de cuisine peut encore bénéficier d’une évolution de carrière. D’une part, il a la possibilité d’ouvrir son propre établissement. D’autre part, il peut postuler dans un grand restaurant de renommée internationale pour avoir un salaire plus élevé.

Quelles sont les missions et la rémunération d’un second de cuisine ?

Présentation

Un second de cuisine est le bras droit du chef cuisinier, étant sous la hiérarchie de ce dernier. Il remplace son supérieur durant son absence pour assurer le bon déroulement du service.

Plusieurs fonctions lui sont attribuées, même si le chef cuisinier est présent. Les responsabilités sont notamment plus nombreuses dans les grands établissements, d’où la nécessité du second de cuisine. Ce professionnel travaille généralement au sein des hôtels, des restaurants, des hôpitaux ou encore des centres de loisirs. 

Le salaire d'un cuisinier
Le second de cuisine travaille sous la responsabilité du chef cuisinier.

Ses missions

Plusieurs missions sont attribuées au second de cuisine, mais il se charge généralement de :

  • L’encadrement, la gestion et la formation du personnel de cuisine ;
  • La supervision de la qualité, de la vitesse de préparation et de l’exécution des repas ;
  • La direction de la préparation des repas ;
  • La mise en place des horaires de travail ;
  • La communication au sein de l’équipe ;
  • La réalisation des objectifs posés par l’établissement ;
  • Le contact avec les fournisseurs ;
  • L’inventaire du stock ;
  • La vérification de l’hygiène et de la sécurisation de la cuisine ;
  • Le maintien de la discipline au niveau de l’équipe ;
  • La surveillance du service et l’anticipation des éventuels problèmes.

Quel est le salaire d’un second de cuisine ?

Un second de cuisine peut toucher jusqu’à 2 850 € brut par mois. Cette rémunération varie d’un établissement à un autre.

Son évolution de carrière

Un second peut évoluer en chef de cuisine si l’établissement propose une promotion. Cela dépend surtout des efforts, de l’acharnement sans oublier du fonctionnement du restaurant.

Il est aussi possible qu’il soit embauché au même poste par une enseigne de plus grande envergure et reçoive une meilleure rémunération.

Quelles sont les missions et la rémunération du chef de partie ?

Présentation

Un chef de partie est un cuisinier qui possède une qualification particulière, une spécialité. Il excelle par exemple dans le domaine de la boulangerie, la pâtisserie, la poissonnerie, l’entremétier, la rôtisserie ou encore le garde-manger.

Il travaille seul ou en équipe, mais se trouve généralement sous la hiérarchie du chef cuisinier. Il respecte le système de fonctionnement et les normes établies dans les lieux de travail.

Ses missions

Les missions du chef de partie sont définies en fonction de sa spécialité :

  • Le poissonnier : le traitement et la préparation des poissons, des fruits de mer et des recettes à base de ces animaux sont ses spécialités. Il connaît les meilleures techniques et astuces pour cela ;
  • Le rôtisseur : il connait les bases et les stratégies pour rôtir et griller toutes les sortes de viandes. Il choisit les assaisonnements adaptés aux recettes et le traitement nécessaire pour chaque morceau ;
  • Le saucier : il conçoit, mélange et prépare les sauces adaptées aux recettes ;
  • Le communard : il prépare des repas destinés au personnel du restaurant ;
  •  Le pâtissier et/ou le boulanger : il réalise les viennoiseries et les desserts ;
  • Le garde-manger : il prépare les viandes et les légumes pour faciliter la tâche des cuisiniers et accélérer la vitesse du service ;
  • L’entremétier : il cuit le riz, les purées, les soupes ou encore les pâtes.

Quel est le salaire du chef de partie ?

La rémunération du chef de partie est définie en fonction de son expérience et l’envergure de l’établissement. En général, il touche un salaire compris entre 2 000 et 2 350 € brut par mois.

Son évolution de carrière

Un chef de partie a des chances de voir sa carrière évoluer et devenir second de cuisine ou chef cuisinier dans le même établissement ou dans un autre. Un chef de partie a également la possibilité d’ouvrir son propre restaurant gastronomique. 

Le salaire d'un cuisinier
Un chef de partie peut gagner jusqu’à 2350 Euros de salaire.

Quels sont les tâches et le salaire du commis de cuisine ?

Présentation

Certes, la position hiérarchique du commis de cuisine est située au plus bas de l’échelle, mais sa présence est capitale pour un établissement de restauration. C’est sur ce professionnel que repose le bon déroulement et de la réalisation des services en cuisine.

Ses tâches sont nombreuses et il lui est nécessaire d’être organisé, d’avoir de la force ou encore de la patiente pour mener à bien les missions.

Ses missions  

Les missions d’un commis de cuisine sont multiples. L’on retrouve notamment les tâches suivantes dans ses attributions :

  • La préparation de mets simples ;
  • L’entretien de la cuisine et de la salle de réception de la clientèle ;
  • La finalisation des opérations en fin de service ;
  • L’assistance des chefs lors de la préparation et du dressage des plats ;
  • Le stockage des ingrédients ;
  • La préparation des aliments pour accélérer le service notamment retirer les écailles des poissons, éplucher les fruits et les légumes ou encore laver les aliments ;
  • La mise en place des bonnes règles d’hygiène ;
  • L’application des normes de sécurité au niveau de la salle et de la cuisine.

Quel est le salaire du commis de cuisine ?

Un commis de cuisine perçoit un salaire mensuel brut compris entre 1 300 et 1 750 €. Le tarif dépend généralement du système établi par l’établissement. 

Son évolution de carrière

Un commis de cuisine peut devenir chef de partie, cuisinier ou encore second de cuisine si son supérieur hiérarchique le juge compétent et apte à réaliser des missions plus importantes. La vitesse d’obtention de la promotion est généralement définie en fonction des divers échelons existant au sein de l’établissement.

Un commis de cuisine peut être amené à exercer son métier à l’étranger, si tel est son désir. Cette opportunité lui donne l’occasion de vivre une expérience enrichissante.

Quelle formation pour devenir un cuisinier ? 

Bien que l’on puisse très bien devenir cuisinier sans avoir suivi de formation particulière, il est toujours plus avantageux d’avoir suivi des études spécifiques et de détenir des diplômes ciblés.

Les diplômes

Le métier de cuisinier est accessible grâce aux diplômes suivants :

  • Un CAP cuisine : une formation d’environ deux ans pour opérer au sein des collectivités ;
  • Un CAP-APR en agent polyvalent de restauration : la formation d’environ deux ans cible les personnes souhaitant travailler dans le domaine de la restauration rapide et/ou collective ;
  • Un BEP en métiers de la restauration et de l’hôtellerie : choisir la production culinaire dans l’option A pour bénéficier d’une formation en alternance d’environ deux ans.

Le niveau Bac

Les spécialisations suivantes favorisent l’accès au métier de cuisinier :

  • Un bac techno STHR ou Sciences et Technologies de l’Hôtellerie et de la Restauration : les cours sont axés sur la restauration, la gestion des hôtels et le service ;
  • Un bac professionnel en cuisine : les élèves sont formés sur les stratégies culinaires ;
  • Un brevet professionnel en arts de la cuisine : les élèves acquièrent les compétences techniques dans le domaine.

Le métier de cuisinier est intéressant étant donné qu’une évolution de carrière est toujours possible, notamment pour les plus talentueux et les grands travailleurs. Dans tous les cas, les missions attribuées à chaque catégorie sont bien précises.

Laisser un commentaire