Salaire d’un médecin

Salaire d’un médecin

Médecin est un métier passionnant qui intéresse de nombreux jeunes. Bien plus une vocation qu’une simple profession. Pour ceux qui souhaitent faire carrière dans le domaine de la médecine générale, voici toutes les informations à connaître sur ce métier et le salaire qui s’y rapporte.

En quoi consiste le métier de médecin généraliste ?

Un médecin généraliste, également appelé médecin de famille, est la personne qui reçoit en premier lieu tous les patients qui viennent en consultation, quel que soit leur problème de santé. Doté de connaissances générales dans presque tous les domaines de la médecine, c’est lui qui va orienter les patients vers les spécialistes selon son diagnostic s’il est nécessaire de faire appel à ces derniers.

Salaire d’un médecin
Le médecin généraliste se place à la base de la chaîne de la médecine.

En d’autres termes, le médecin généraliste se place à la base de la chaine de la médecine. C’est de lui que débute le traitement d’un patient et il prescrit des médicaments en collaboration avec le spécialiste.

Selon le degré de gravité d’une maladie, il peut traiter entièrement le problème. Dans le cas où le trouble est plus sévère (chirurgie plus technique comme une opération des organes, traumatisme aigu au niveau de la tête…), il est dans l’obligation de faire appel à un spécialiste.

Ainsi, un patient qui se rend chez un médecin généraliste n’a pas encore idée de ce qu’il a réellement. Le médecin devra l’écouter attentivement, tisser une relation de confiance pour qu’il se livre totalement à lui sans aucune crainte, affiner le diagnostic et faire des examens préliminaires (prise de la tension artérielle, température, battement du cœur…).

Quelles sont les qualités requises pour devenir médecin généraliste ?

Etant donné que le médecin généraliste s’occupe d’un nombre relativement élevé de patients en une journée (voire la nuit), son rythme de travail est plus élevé que celui des autres emplois. Une excellente endurance physique est donc obligatoire. Ce serait dommage que le médecin tombe plus souvent malade que les patients.

Il doit également avoir un très bon sens de l’écoute, de la patience et de la persévérance et doit être consciencieux de son travail et envers ses patients. Un très bon niveau de concentration est aussi de mise pour discerner les moindres signes symptomatiques chez les patients.

La soif de connaissance est une autre qualité qui doit lui être attachée. En effet, la médecine est en constante évolution et de nouveaux remèdes voient le jour tous les jours. En étant au courant de ces progrès, il pourra prescrire un traitement à jour aux patients et les orienter vers le meilleur spécialiste qui soit.

Enfin, le médecin est lié au fameux serment d’Hippocrate qu’il a prononcé à la fin de ses études. Il doit donc être rigoureux, respectueux de son travail et tenu par le secret professionnel. En aucun cas il ne devra aller à l’encontre de l’éthique des médecins.

Quel est le parcours universitaire pour devenir médecin généraliste ?

Le parcours pour devenir un médecin en général est long et difficile. Beaucoup de jeunes tentent l’expérience, mais nombreux échouent ou abandonnent en cours de route. Pour obtenir son diplôme de médecin généraliste, 9 longues années d’étude sont nécessaires après le Bac Scientifique.

Le cursus universitaire d’un futur médecin généraliste est composé de 3 cycles. Le premier dure 2 ans. Juste après le bac, l’apprenti doit s’inscrire en L1 santé ou PACES (Première Année Commune des Etudes de Santé). Comme son nom l’indique, cette première année est commune à toutes les filières de la profession médicale, paramédicale et pharmaceutique.

A la fin de la première année, les étudiants passent un concours strict qui verra seulement 1 élève sur 7 passer en seconde année.

En seconde année, l’étudiant effectue un stage en tant qu’infirmier dans un centre hospitalier pendant 4 semaines. Une fois ce délai passé, il y consacrera un après-midi par semaine en tant qu’infirmier stagiaire dans ce même établissement. Il est alors appelé « externe » au sein de l’hôpital.

Salaire d’un médecin
Il faut 9 années d’études après bac pour devenir médecin généraliste.

Le second cycle ou DCEM (Deuxième Cycle des Etudes Médicales) dure ensuite 4 ans. Il passe désormais plus de temps en effectuant des stages et des gardes qui sont rémunérés dans l’établissement hospitalier. C’est durant ce cycle qu’il assimilera la plus grande partie des bases de la médecine, enchainant les enseignements théories et les pratiques sur la prévention, la pathologie et la thérapeutique.

Une longue préparation est nécessaire en vue de l’ECN (Examen Classant National) qui est obligatoire pour poursuivre les études. L’avantage d’être bien classé durant cet examen, c’est le fait d’être prioritaire dans le choix de la spécialité et du centre de formation. Si le lieu et la spécialité voulue sont tous pris par les autres étudiants mieux classés, il faudra choisir une seconde option.

Le troisième et dernier cycle dure 3 ans. Il est également appelé « internat ». Durant cette période, le futur médecin n’effectue plus que des stages rémunérés dans le centre hospitalier et est considéré comme interne au sein de l’établissement.

Il y prépare son mémoire de fin d’étude avant d’effectuer sa soutenance et de se voir délivrer le titre de docteur en médecine.

Où est-ce qu’un médecin généraliste exerce son métier ?

Dès la fin des études en médecine, le nouveau médecin généraliste peut exercer dans de nombreux établissements. Ouvrir son propre cabinet et exercer en tant que libéral est une excellente option, mais bien trop onéreuse pour un nouveau diplômé. Il est donc plus judicieux de travailler dans un centre hospitalier comme remplacement au médecin titulaire et monter en grades au fil du temps.

Généralement, si tout s’est bien déroulé au sein de l’hôpital où il a effectué son internat, il devrait être embauché par l’établissement. C’est en engrangeant de l’expérience et une certaine notoriété qu’il gravira les échelons et deviendra le médecin titulaire des lieux.

Il peut également postuler en tant que médecin au sein d’une administration publique telle qu’une école, à l’armée. Les sociétés qui disposent d’une infirmerie qui leur est propre sont aussi des débouchés probables qui offrent leur chance aux « débutants ». Il existe aussi d’autres endroits où exercer, comme les laboratoires et les industries pharmaceutiques.

Généralement, c’est après avoir passé quelques années comme salarié au sein de tels établissements qu’ils optent pour le travail libéral. En effet, ils sont plus ou moins connus dans le milieu et ont accumulé assez d’expérience et de fonds pour tenir leur propre cabinet.

Quel est son salaire ?

Salaire d’un médecin généraliste salarié

Le salaire obtenu par un médecin généraliste varie selon son expérience et son statut, l’établissement dans lequel il exerce et de la région où il est installé.

Ainsi, un médecin travaillant dans un centre hospitalier dans une petite ville de France n’aura pas le même salaire qu’un autre travaillant à Paris, même si les années d’expérience sont les mêmes.

D’une manière globale, un médecin généraliste gagne entre 3 000 et 8 000 € brut par mois, soit une fourchette allant de 36 000 et 96 000 € de salaire brut par an.

Salaire d’un médecin généraliste exerçant en libéral

La rémunération obtenue par un médecin généraliste exerçant dans le milieu libéral est différente et dépend également de plusieurs critères. Les consultations varient selon le mode d’exercice qui divise en 3 secteurs.

Le premier secteur impose des honoraires fixes et des frais entièrement remboursés par la sécurité sociale. Le second secteur propose des honoraires libres et des frais partiellement remboursés par la sécurité sociale. Enfin, le secteur 3 avance des honoraires libres et aucun remboursement venant de la sécurité sociale.

Salaire d’un médecin
Le médecin généraliste perçoit autour de 150 000 euros par an.

En moyenne, un médecin généraliste qui exerce dans le libéral perçoit annuellement un total d’honoraires tournant autour des 150 000 € bruts. Largement inférieur à celui des spécialistes tels que le cardiologue (environ 230 000 € bruts), le chirurgien général (environ 275 000 € bruts par an) ou le dentiste (257 000 € bruts par an), il devance, toutefois le psychiatre (environ 125 000 € par an) ou l’allergologue (127 000 €).

Quoi qu’il en soit, le métier de médecin généraliste est un travail difficile qui demande une présence constante envers les patients et un sacrifice de la vie personnelle qu’il est parfois dommage de voir la grande différence de rémunération entre cette voie et certaines spécialisations.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de médecin généraliste ?

Avantages

  • Une passion plus qu’un métier : devenir médecin est différent des autres métiers, puisque le parcours est particulièrement long et difficile. Le seul véritable diplôme acceptable est le doctorat obtenu après les 9 ans d’étude, contrairement aux autres filières. Arriver au bout signifie donc que devenir est une véritable passion.
  • Etre en contact permanent avec les gens : le métier de médecin généraliste demande beaucoup de contact physique et verbal avec autrui. Le fait d’offrir de l’aide aux autres pour qu’ils se sentent mieux apporte un certain épanouissement pour le médecin.
  • Un métier d’avenir : le métier de médecin généraliste connait de très nombreux débouchés, contrairement à certaines spécialisations.

Inconvénients

  • Rythme de travail éreintant : puisque personne ne choisit l’heure pour tomber malade, un médecin généraliste doit être présent à n’importe quel moment de la journée et supporter volumes horaires épuisants.
  • Les années d’étude trop longues : ce n’est qu’après 9 années d’étude qu’il est possible d’obtenir le diplôme. Si l’étudiant abandonne en cours de route, les années passées n’auront quasiment servi à rien.

Laisser un commentaire