Quel est le salaire d’un boulanger ?

Le boulanger prépare et vend du pain sous toutes ses formes. C’est une profession qui fait rêver beaucoup de personnes. Voici justement tout ce qu’il faut savoir sur ce métier, depuis les missions d’un boulanger jusqu’aux perspectives d’évolution de carrière en passant par les études et les formations par lesquelles il doit passer, sans oublier le salaire auquel il peut prétendre.

En quoi consiste le métier de boulanger ?

Pour faire simple, le boulanger est un professionnel qui fabrique le pain, quel que soit son type (baguette, complet, au seigle…). Il est également habilité à réaliser des viennoiseries telles que des croissants et des brioches, ainsi que des pâtisseries. Certains boulangers spécialisés sont même aptes à préparer des produits tels que des quiches et des pizzas ou des sandwichs.

Salaire boulanger
Le boulanger fabrique du pain

C’est le boulanger qui effectue la sélection des ingrédients dont il aura besoin, notamment la farine, la levure, le sucre ou les œufs. Il va ensuite les travailler et réaliser ses préparations tout en veillant à respecter les règlementations autour de la sécurité alimentaire et de l’hygiène.

Le métier de boulanger est aussi vieux que le monde. Si les recettes et les techniques sont quasiment restées les mêmes durant des siècles, le matériel mis à disposition a grandement évolué, leur permettant de démultiplier leur capacité de production journalière.

Les produits sont également de plus en plus diversifiés afin de garantir la satisfaction de la clientèle. Chaque boulanger doit constamment mettre à jour ses connaissances afin de connaitre les dernières tendances en termes de viennoiserie et de nouvelles recettes boulangères.

Quelles sont les missions du boulanger ?

Un boulanger accomplit de nombreuses missions dans le cadre de sa profession :

  • Effectuer la sélection minutieuse des ingrédients pour préparer des produits de qualité ;
  • Négocier des prix des ingrédients avec les fournisseurs ;
  • Réaliser quotidiennement des pâtes à pain ;
  • Effectuer les réglages et s’assurer du nettoyage quotidien du matériel de production tel que le four ou le pétrin ;
  • Pétrir la pâte et la laisser fermenter le temps qu’il faut pour obtenir une pâte de qualité ;
  • Procéder au façonnage de la pâte en vue de réaliser du pain selon le type souhaité ;
  • S’assurer de la cuisson du pain et des autres produits de sa préparation ;
  • Imaginer de nouvelles recettes et les réaliser ;
  • Veiller au respect de l’hygiène dans la boulangerie ;
  • Congeler le pain cru ou précuit s’il travaille dans une boulangerie industrielle ;
  • Réaliser diverses viennoiseries telles que le pain aux raisins, le pain au chocolat…
  • Exposer les produits finis sur les vitrines ;
  • Vendre les produits tout en conseillant les clients et en assurant leur accueil ;
  • Savoir gérer la production selon la demande ;
  • Effectuer une gestion des stocks des ingrédients ;
  • Gérer la comptabilité de son local et assurer le recrutement du personnel s’il travaille pour son compte.

Quelles sont les qualités requises pour devenir boulanger ?

Exercer le métier de boulanger requiert de nombreuses qualités. Premièrement, un boulanger doit avoir une excellente condition physique. En effet, il est amené à travailler très tôt le matin, voire de nuit afin d’assurer la production de pain avant l’ouverture de la boulangerie. Il travaille également le week-end.

Deuxièmement, il faut être passionné de travail manuel et par ce métier. La majorité des étapes de préparation du pain se fait avec les mains. Seule la cuisson est assurée par le four. Cette passion se transforme ensuite en inspiration pour trouver de nouvelles recettes délicieuses.

Salaire boulanger
Le boulanger doit avoir certaines qualités comme de bonnes conditions physiques

Troisièmement, il doit être apte à travailler sous pression. Entre la préparation, la cuisson et le nettoyage, le temps file à une allure vertigineuse avant l’ouverture de la boulangerie. Il doit donc savoir gérer son temps et être méthodique afin de respecter le délai imparti.

Quatrièmement, le boulanger sera amené à collaborer avec d’autres personnes au sein de la boulangerie. Il doit faire preuve d’un excellent sens relationnel et d’une capacité à écouter les autres. Enfin, il doit avoir un esprit vendeur et commercial lorsqu’il discute avec les clients.

Quelles sont les études et formations à suivre pour exercer le métier de la boulangerie ?

Pour ceux qui souhaitent devenir boulanger, les études et les formations en vue d’obtenir des diplômes sont diversifiées. Voici les plus intéressantes :

  • CAP boulanger : il s’agit d’une formation que le candidat peut suivre après la troisème de l’enseignement général. Elle dure 2 ans et propose un enseignement général tel que des cours de langue et de culture générale, et un enseignement professionnel qui initie l’étudiant au monde de la boulangerie, les règles d’hygiène et autres.
  • Mention Complémentaire boulangerie spécialisée : cette formation est accessible en obtenant le CAP boulanger. Le parcours dure 1 an et permet à l’étudiant de réaliser des viennoiseries, divers types de pains, d’autres produits comme la pizza et les sandwichs.
  • Mention complémentaire pâtisserie boulangère : cette branche accessible également après l’obtention du CAP boulanger, permet d’acquérir des compétences en réalisation de pâtisseries.
  • Bac pro boulanger-pâtissier : l’étudiant peut accéder à cette formation après avoir passé la classe de 3è de l’enseignement général. Elle dure 3 ans et permet, à la fin du parcours, de réaliser divers produits boulangers, des pâtissiers et des produits traiteurs.
  • Brevet Professionnel de boulanger : le brevet professionnel de boulanger est uniquement accessible en obtenant l’un des diplômes mentionnés ci-dessus. Le futur boulanger passe une formation de 2 ans et lui permet de devenir un boulanger hautement qualifié. Les cours sont plus orientés vers la gestion et le management, initiant l’apprenant à la création de sa propre boulangerie.
  • Le Brevet de Maitrise boulanger : ce diplôme offre à l’apprenant le titre de boulanger hautement qualifié et de chef d’entreprise. Il s’agit d’un diplôme de niveau 2 que la Chambre des Métiers et de l’Artisanat lui délivre.

Afin de compléter son savoir-faire, le boulanger peut fréquenter divers établissements d’art culinaire qui ne délivrent pas de diplômes, mais qui lui permettent d’étoffer ses connaissances.

Quel(le) salaire/rémunération pour un boulanger ?

Un boulanger qui travaille en tant que salarié gagne en moyenne 1 500 € brut par mois en début de carrière. Son salaire va augmenter peu à peu au fil des années et de son ancienneté. Cette base se fait sur un travail hebdomadaire de 35 heures par semaine. Les heures supplémentaires sont comptées en sus. Son salaire perçu augmente également lorsqu’il est amené à travailler durant les jours fériés et les week-ends.

Salaire boulanger
En début de carrière, un boulanger gagne environ 1 500 euros par mois

Si le boulanger travaille pour son compte, sa rémunération est beaucoup plus conséquente. En moyenne, son salaire peut atteindre les 4 000 €.

Boulanger : les perspectives d’évolution de carrière

La boulangerie est un des secteurs les plus en vue dans le commerce alimentaire. En effet, il existe environ 32 000 entreprises et plus de 200 000 salariés qui font tourner cette vaste industrie. Les opportunités sont, donc diverses pour un boulanger.

Il peut, entre autres, travailler pour son compte et ouvrir sa propre boulangerie, exercer son métier dans une boulangerie artisanale ou une boulangerie industrielle comme salarié, ou dans un supermarché.

Grâce à la qualité et aux compétences des boulangers français, ces derniers s’expatrient également aisément à l’international, notamment aux États-Unis, au Canada ou au Japon afin de démontrer leur savoir-faire.

Une carrière dans une boulangerie industrielle permet des évolutions internes. Grâce à son ancienneté et son expérience, il peut devenir chef d’équipe, responsable de fabrication ou de rayon.

Laisser un commentaire